Le Mariage aura-t-il lieu ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le grand salon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Adam Walfgenast
Oncle
avatar

Nombre de messages : 23
Famille : Walfgenast
Âge du Personnage : 42 ans
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Mar 19 Juin - 11:45

Il l'avait vu tourner sa tête.Sans doute l'avait elle cru assez vil pour oser croire qu'il voulait l'avoir pour lui.Non bien qu'elle était belle il n'était pas épris ,jamais l'idée de la toucher ne lui serait venu .Et pourtant tout le monde le croyait capable du pire

Citation :
Je ne m'attendais pas à ce qu'un homme tel que vous s'attarde à prendre en considération de viles rumeurs. Et...cessez de parlez de moi comme si j'étais absente. Gardez également vos compliments mal placés.N'avez vous donc aucune éducation?Aucune gêne?"

-Que voulez vous dans une grande baraque on s'ennuie vite et les ragots des domestiques sont si souvent croustillants.Allons donc ,vous n'avez pas compris le fond de ma pensée à toujours chercher des sous entendu .Je disais simplement que je ne prêtais pas un caractère véridique au fait que votre père avait aimé une celte mais que maintenant en vous ayant devant moi je vois qu'ils disaient vrai.
Ne cherchez pas le mal dans tous mes propos.Vous pouvez me traiter de tous les noms lorsque je le mérite mais dans ces paroles là il n'y avait rien de bien méchant.Lorsque votre père a explosé c'était justifié.

On voyait dans son attitude qu'il commençait à s'emporter.

-Je ne vous permets pas de dire que je n'ai pas d'éducation sachez que j'ai passé toute ma jeunesse à étudier sans relâche ,je n'avais pas le droit aux plaisirs dans ma jeunesse.Seul le devoir et l'étude étaient pris en compte.
Les choses futiles ne m'ont pas été accordées .
J'admets néanmoins que je n'éprouve aucune gêne et que je n'en éprouverai jamais!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarKüs Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 43
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Mar 19 Juin - 12:03

Marküs excerca une légère pression sur l'épaule de sa fille pour la faire taire. Il tourna son regard vers la fille de Walfgenast et s'inclina sans sourire, égale à lui-même.

" Pardonnez mon impolitesse, comme vous avez pu aisément le comprendre, je suis Marküs Von Saahr, Seigneur de Mürten et père de Rowhana et d'Anschenn, je ne sais si vous avez eu le plaisir de la rencontrer, quoiqu'il en soit, je suis enchanté."


Il s'avanca vers elle et ,avec la même raideur et effectuant ces mouvements telle une machine, il prit sa main et lui fit le baise main conforme aux traditions, ainsi ni son nez, ni sa bouche n'entrèrent en contact avec la peau délicate. Il se redressa et lanca un regard plein de noirceur à Adam. Ils avaient traité ensemble à maintes reprises et l'avait connu moins témérère face à lui.

"Chercheriez vous à me provoquer? Je suis là où je devrais être, près de ma fille et j'ai honte pour vous que vous vous affichiez ainsi devant votre enfant. Est-ce cette image que vous voulez lui donner des hommes? Allons.Vous êtes son seul modèle masculin, comportez vous en tant que tel. Baissez d'un ton face à ma fille et ne la dévisagez pas comme vous le faîtes. Quand bien même vous oseriez prétendre à l'avoir, elle n'est pas pour vous et est déjà promise. Je ne vous donnerais pas même la main d'une de mes domestiques, vous vous emportez devant des jeunes femmes, n'avez-vous pas honte?Vous abusez de votre autorité,Walfgenast"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle Walfgenast
Cousine
avatar

Nombre de messages : 78
Famille : Reinhart
Âge du Personnage : 20 ans
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: le grand salon   Mar 19 Juin - 13:33

Isabelle vit le regard de l'imposant homme se poser sur elle ,il s'avança et droit comme un i lui fit un baise main comme il convenait.Elle n'aimait pas ce geste car même ceux qui vous détestaient ne dédaignaient pas à vous le faire.
C'était dans l'étiquette ,cette étiquette qui avait fait de son père ce qu'il était .
Elle fit la révérence devant l'homme et attendit la suite des évènements

Citation :
Chercheriez vous à me provoquer? Je suis là où je devrais être, près de ma fille et j'ai honte pour vous que vous vous affichiez ainsi devant votre enfant. Est-ce cette image que vous voulez lui donner des hommes? Allons.Vous êtes son seul modèle masculin, comportez vous en tant que tel. Baissez d'un ton face à ma fille et ne la dévisagez pas comme vous le faîtes. Quand bien même vous oseriez prétendre à l'avoir, elle n'est pas pour vous et est déjà promise. Je ne vous donnerais pas même la main d'une de mes domestiques, vous vous emportez devant des jeunes femmes, n'avez-vous pas honte?Vous abusez de votre autorité,Walfgenast"

Soudain elle n'y tint plus cette mascarade avait assez duré et elle savait quelle serait la réaction de son père suite à ces paroles ,la violence.Il fallait qu'elle évite ça et de plus elle ne supportait pas qu'on insulte son père peut e^tre avait elle en elle ce souci que portait au plus profond de lui son père:celui de sauver son honneur.

[color=green]-Messire,cela suffit.Taisez vous!Cessez de vous comporter comme deux gamins qui protègent la dame de leur coeur.
Soit mon père a un sens de la courtoisie peu développée et une langue acérée mais je ne vous permettrais en aucun cas de l'insulter vous reprochez à mon père ce que vous faites vous même:vous emporter devant des demoiselles.Alors rabaissez votre grand caquet si il vous plait.
J'aime mon père ,il ne me fait point honte et je le considère comme un modèle masculin fort approprié que vous le croyez ou non et il n'a jamais pensé à se marier avec Rowanha.Peut être est il vil à certains instants mais c'est un homme pieux et qui respecte les usages loin de lui l'idée de se marier avec votre fille d'ailleurs il l'est déjà figurez vous car je ne suis pas née du saint esprit mais de maria Reinhart la soeur du maitre de céans.
Si mes propos vous ont paru crus et véhéments veuillez m'excuser je voulais simplement rectifier vos dires.

color]
Adam regardait sa fille émerveillé et un sourire illumina son visage.[/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarKüs Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 43
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Mar 19 Juin - 14:09

Marküs ne daigna pas même regarder la donzelle qui outrepassait sa position et son rang.Il répondit cependant à l'attaque futile et mal orientée.

"Damoiselle,si l'on doit vous nommer ainsi,vous minaudez et pourtant vous prétendez avoir assez d'aplomb pour insulter un Seigneur qui a le double de votre âge. Vous êtes inexpérimentée, tout juste capable de bien formuler votre pensée. Vous n'avez ni à me parler sur ce ton, ni à me traîter de.."gamin" comme vous dîtes,un terme des plus douteux, je dois le préciser. Pour qui vous prenez vous donc, pour vous rebellez de la sorte? Ne vous a-t-on pas appris que les femmes de votre âge doivent faire silence? Vous vous targuer d'être de bonne famille mais vous agissez comme une ahurie. Reprenez vous donc!"


Il se tourna brusquement vers Rowhana qui allait prendre la parole pour lui intimer de se taire. Il garda toute sa contenance, ce n'était pas cette écervellée trop prompt à donner son avis qui allait le destabiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liesel Myrdhin
Tante
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 26
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 44 ans
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Jeu 21 Juin - 3:04

Elle était un peu en retard, certes (en réalité, cela faisait une heure déjà que les convives se trouvaient sur les terres des Reinhart), elle ne s'était pas fait annoncée, ni même n'était vraiment attendue ... mais était-ce une raison pour qu'elle se trouvât seule à son arrivée, sans que personne ne fût là pour l'accueillir ? Décidément, ces maudits chrétiens ne manquait ni d'audace, ni d'incorrection ... Liesel avait pesté, râlé, juré, et était finalement entrée seule dans l'imposante demeure ... après avoir toutefois pris le temps de critiquer les jardins (trop peu soignés), le temps (autant d'air, c'était bon pour qu'elle recouvre ses vieilles douleurs), le domestique qui l'avait aimablement conduite jusqu'à l'entrée (quelle arrogance ! Elle n'était plus une enfant, elle pouvait encore trouver seule son chemin, puisqu'aucun Reinhart n'avait cru bon venir à sa rencontre !), et les tapisseries du hall (ces couleurs, quel manque de goût ...). Bref, une journée normale, en sorte ...

Après avoir violemment molestée une pauvre servante encore toute ébahie de s'être fait réprimandée ainsi pour avoir osé demandé à la noble dame où elle se rendait, Liesel traversa d'un pas rapide un couloir, pour se diriger vers une porte grande ouverte. Probablement le grand salon ... Elle s'arrêta un instant devant le grand miroir qui ornait le mur faisant face, afin d'apprêter un instant sa toilette. Comme à l'acoutumée, elle était entièrement vêtue de blanc, la couleur celte du deuil ... Nul doute que la petite mariée chrétienne s'indignerait de voir un convive aborder la couleur qui lui était normalement réservée en ce jour faste, mais la bonne femme s'en contrefichait. Après avoir convenablement remis ses boucles d'un roux flamboyant en place, et poussé un soupir résigné, Liesel releva le menton, se composa un visage hautain et méprisant, et entra dans la grande pièce.

Quelle horreur, oser mettre un buffet dans une pièce à séjour, c'était un tel manque de savoir vivre ... Et ce lustre, vraiment atroce ... sans parler des tableaux accrochés aux murs qui étaient d'une laideur sans pareille. Liesel eut une moue dégoûtée, et se détourna de ce décor qui lui semblait affreux. Il est vrai que, pour elle, tout était occasion de critiquer. Elle porta alors son attention sur les invités présents en ces lieux. Nul trace de celtes par ici ... seulement deux jeunes filles, et un homme d'âge mur, probablement le père de l'une. Liesel eut un rictus : à peine arrivée, elle avait déjà affaire à des chrétiens. Et qui se querellait comme des lavandières, qui plus est. Charmant tableau ... Avec un petit sourire légèrement ironique, la tante Myrdhin, qui avait furieusement envie de s'en mêler, s'approcha d'eux, et leur lança d'une voix faussement apitoyée :

- Chers amis, mais que faites vous donc là ? Est-ce jour à se disputer pour des broutilles ? Souriez donc, ce sont des noces que nous célébrons ! A moins bien sûr, que tout comme moi, vous réprouviez une telle alliance, et y montriez une inclinaison peu favorable ... Mais je vous adjoints de faire bonne mine, et de ne point trop faire montre de votre mécontentement, même si les évènements sont proprement dramatiques, j'en conviens ...

Ça y est, le ton était lancé. Liesel était ravie de pouvoir, à peine arrivée, déverser son fiel, et titiller les amours-propres. Elle n'avait rien entendu de ce qui opposait ces gens-là, et à vrai-dire, n'y prêtait pas grande attention. Seule importait la réaction desdits concernés devant cette intrusion ...


Dernière édition par le Jeu 21 Juin - 6:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sera.darkbb.com/
Adam Walfgenast
Oncle
avatar

Nombre de messages : 23
Famille : Walfgenast
Âge du Personnage : 42 ans
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Dim 24 Juin - 14:02

HRP Destinée m'a dit de corriger les détails de ma fiche et de l'envoyer.Elle ne veut pas que ma bêtise ralentisse le jeu,donc je continue le post tout en remerciant la destinée et le Hasard de leur patience .HRP

Adam, quoique tout bonnement surpris par sa fille, et agréablement qui plus est,dut se rendre à l’évidence. Elle n’aurait pas du prendre sa défense, il était apte à se défendre lui-même et de manière plus diplomatique.



-Messire Von Sahaar, veuillez excusez ma fille,je ne me suis pas assez occupé d’elle,je le reconnais,et à force de traîner avec ces vauriens de manants elle a pu prendre leurs manières déplaisantes.
Peut être avez-vous eu la possibilité d’élever vous-même votre enfant, bien que cela soit généralement réservé à nos chères épouses. C’est une noble tâche je trouve que participer à l’éducation de nos enfants,en cela peut être ai-je été mauvais père mais,je puis vous assurer que je n’avais jamais vu ma fille auparavant,ainsi déchaînée. Le reste du temps elle est douce et pondérée comme mon épouse, c’est pourquoi j’ai été aussi étonné que vous.
Mais ne mettez,jamais,vous m’entendez ce comportement sur le compte d’un quelconque manque d’intelligence,ma fille n’est pas une ribaude,ni même une écervelée,elle a évidemment ses moments d’effronterie ,mais ,sans vouloir offenser mademoiselle Von Sahaar ,qu’il arrive parfois à votre fille de dépasser les limites de la bienséance.
Ne remettons pas ces propos injurieux en cause et cessons cette querelle,je souhaite juste éclaircir un point,un vieillard comme moi ne pourrait ,même si il le voulait,convoiter une jouvencelle d’âge tendre comme votre fille,d’ailleurs si vous voulez le savoir ,mon ménage se porte admirablement bien.
Je n’ai de plus, jamais pensé être un modèle masculin,loin de moi cette idée.
Concernant les offenses que j’ai pu vous faire,je ne puis que vous donnez raison,je reportais injustement sur votre fille de vieilles rancoeurs ,et ce n’est certes pas à l’ordre du jour de les remettre ainsi en circulation. Elle n’avait pas à en subir les conséquences,qu’elle veuille bien pardonner mon outrecuidance….


Ce discours n’avait pas pour but d’être émouvant, Adam voulait aller droit au but. Ses yeux sombres ne reflétaient pas ses sentiments, seule une âme avisée pouvait discerner dans ce regard une quelconque émotion.
C'est lors qu'une furie rousse fit son apparition et d'un ton qui se voulait agréable mais dans lequel on décelait de l'ironie:

Citation :
- Chers amis, mais que faites vous donc là ? Est-ce jour à se disputer pour des broutilles ? Souriez donc, ce sont des noces que nous célébrons ! A moins bien sûr, que tout comme moi, vous réprouviez une telle alliance, et y montriez une inclinaison peu favorable ... Mais je vous adjoints de faire bonne mine, et de ne point trop faire montre de votre mécontentement, même si les évènements sont proprement dramatiques, j'en conviens ...

-Madame,mes salutations,je ne crois pas vous avoir été présenté et si nous élevons le ton c'est pour une raison qui n'a rien à voir avec cette maudite union.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarKüs Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 43
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Lun 25 Juin - 6:15

MarKüs écouta patiemment le discours insipide et irrespectueux de Walfgenast. A plusieurs reprises tandis que ce .."père" blâmait sa fille avec véhémence, il tourna son regard vers elle pour observer chacune de ses réactions. Il avait honte d'assister à pareil spectacle, même si il avait lui aussi, fait preuve de la plus grande incorrection envers sa fille, il le regrettait amèrement contrairement à cet homme qui se tenait fier et droit, parfaitement conscient de l'humiliation et de la peine qu'il imposait à sa fille en la rabaissant ainsi devant de parfaits inconnus. Lorsque les derniers mots furent prononcés, son regard gris était tout aussi glacial qu'à l'accoutumée.

"Je trouve dégradant pour Mademoiselle que vous l'accabliez de la sorte. Sachez que l'éducation donné par les parents sont à l'origine du comportement de notre progéniture. Vous seul êtes à blâmer."

Ses mots prononcés une femme d'âge mûr entra dans la pièce. Un éclair vint frapper de plein fouet son charpente en apparence inébranlable. La ressemblance entre cette femme et son amour perdu, la mère de Rowhana n'était que trop flagrant.Le même nez délicat,la même finesse du visage,le même regard,la même rousseur. Sa fille également bénéficiait des mêmes attributs bien qu'elle hérita de ses cheveux à lui. Il est évident qu'aucune marque de son trouble ne vint maquiller son visage. Il ne scilla point, aucun tension ni aucune gêne ne se fit sentir. Il se contenta de l'écouter. Il s'approcha, s'inclina solennellement et lui fit le baise main protoclaire. Un instant, un court instant, son regard métalique croisa celui de la femme.

" Marküs Von Saahr, Seigneur de Mürten et ami du notre hôte. A qui ai-je l'honneur de me présenter?"dit-il avant de s'assoir et d'intimer à sa fille d'en faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Lun 25 Juin - 6:31

Rohwana vit entrer une femme aux cheveux flamboyants,alors qu'un nouveau conflit manquait d'éclater entre les deux pères. Cette femme, chose troublante, avait les mêmes traits que sa défunte mère. Rowhana était beaucoup moins placide que son père et son trouble était bine lisible. Elle manqua même de crier le nom de sa mère.

Elle s'était toujours sentie responsable de la mère de sa mère et de sa soeur aînée...Si seulement...mais n'était-elle pas trop jeune? Mais il n'était pas temps de laisser les souvenirs affluer. Elle s'adressa à la femme en tentant de son mieux de garder une certaine contenance.


"Je me nomme Rowhana Von Saahr,je suis l'aînée de Messire ici présent. Enchantée."

Elle observa un instant la nouvelle arrivante avant que son père ne lui fasse signe de prendre place à ses côtés. Elle était impressionnée par cette femme qui s'exprimait avec franchise. Elle sourit mais son père pressa sa cuisse pour lui faire comprendre de baisser le regard et de ne pas l'encourager. Elle baissa donc le regard mais son coeur bouillait.Elle était impatiente d'entendre sa prochaine intervention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liesel Myrdhin
Tante
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 26
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 44 ans
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Lun 25 Juin - 8:16

(je ne sais pas trop si c'est bien à moi de poster, au pire, j'effacerai mon message)

Liesel savoura un instant l'expression de surprise qui s'était peinte sur le visages des quatre personnes interrompues dans leur querelle. Dommage, elle avait pensé envenimer les choses, et attirer sur elle le courroux de ses interlocuteurs : elle n'avait réussit qu'à provoquer un simple étonnement. Elle observa toutefois l'irration d'un des deux hommes, un barbu aux yeux noirs plutôt bien de sa personne, qui resta malgré tout d'une grande politesse. Tiens donc, lui non plus ne semblait pas approuver l'union ... intéressant. Cette simple mention suffit à la dame pour ne pas lui rétorquer une réplique acerbe (car il avait tout de même omis de se présenter), mais elle ne lui répondit pas immédiatement. Elle laissa le second homme parler : environ du même âge que celui à qui il s'opposait, il était cependant plus grand, et son expression semblait plus dure. Elle eut un sourire satisfait quand ce dernier vint l'honorer du baisemain. Von Saahr n'était donc pas un noble pour rien ... malgré le fait qu'il fût chrétien. Elle se tourna donc vers lui, l'oeil un peu plus doux.

-Enchantée messire Von Saahr. Je ne pense pas me tromper en affirmant avoir connu un membre de votre noble famille, un cousin peut-être, je ne me souviens plus ... Il est vrai que j'ai rencontré tant de grand monde depuis toutes ces années.

Elle eut un petit rire cristallin : nostalgique ou ironique ? Difficile à savoir pour des yeux externes ... Elle se tourna vers la jeune femme à ses côtés, une grande et belle brune aux charmes à peine dévoilées. Liesel se crispa : la vue des jolies jeunes filles l'avait toujours horripilée. Quelle toilette indécente, vraiment ... et qu'avait-elle à la dévisager ainsi ? C'était inconvenant ! On aurait dit qu'elle avait vu une apparition ! Elle garda toutefois un ton calme et poli, quoique plus froid.

- Vous me voyez ravie, mademoiselle Von Saarh.

Elle jeta un regard à la fille au teint d'albâtre se tenant en face d'elle, qui n'avait pour le moment pas ouvert la bouche. C'était mieux ainsi, son père (car il lui paraissait évident que l'homme barbu était son père, car les jeunes filles non mariées ne se se mêle pas ainsi aux conversations, seules) ne s'étant pas encore présenté, elle n'avait pas à le faire. Liesel vit cependant qu'on attendait qu'elle prît une fois de plus la parole : elle devait sûrement les gêner, à se s'immiscer ainsi dans leur conversation. Parfait ...

- Je suis Liesel Myrdhin, la soeur de ce très cher Hoel, ou la tante du petit Llewelyn, comme vous voudrez. Je suis tout comme vous l'invitée de cette maison, bien qu'il m'en coûte de venir ici, il faut bien le dire ...

Liesel vait prit soin de ne parler ni de ses éventuels époux/enfants. Et si ces gens-là la questionnait sur le sujet, elle saurait les recevoir ... Elle se tourna vers celui qui le premier lui avait adressé la parole.

- Mais, très cher, je vous prie de bien vouloir excuser mon intervention : j'avais cru que l'entente cordiale instaurée de force entre nos chères familles chrétiennes et celtes n'avait pas été respectée. Et je tiens bien évidement à ce que l'union de mon neveu se fasse dans les meilleures conditions possibles ... afin d'effacer peut-être sa déception. Mais je me suis vraisemblablement trompée sur toute la ligne, car je vois bien maintenant qu'aucun de vous n'êtes de notre famille, je me trompe ?

Elle ne s'adressait pas aux Von Saahr à cet instant, bien évidement, mais aux deux autres inconnus ... Encore une fois, elle était à la limite de l'impolitesse, tant ses propos à peine voilés concernant le mariage étaient peu élogieux. Mais, il faudrait s'y faire, elle avait bien l'intention de clamer haut et fort sa désapprobation à quiconque voudrait bien l'entendre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sera.darkbb.com/
Adam Walfgenast
Oncle
avatar

Nombre de messages : 23
Famille : Walfgenast
Âge du Personnage : 42 ans
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Lun 25 Juin - 9:11

Adam ne comprenait pas pourquoi ses propos irritaient encore son interlocuteur, il pouvait parler de sa fille comme il le voulait et il n'avait eu aucun terme désagréable envers Isabelle...
Il décida de laisser tomber , il n'y avait aucune chance qu'ils s'entendent car Von Sahaar ne démordait pas.
La celte car c'en était une , il en avait maintenant la certitude était donc de la famille Myrdhin et désapprouvait,cela se voyait bien,le mariage.
Au moins, pensa t il , nous avons un point commun pas comme avec Von Sahaar, dommage que ce soit une celte, elle parait etre une forte tête avec laquelle il faut compter.
Laissant aller ses réflexions il dut répondre aux propos de sa farouche interlocutrice.


Citation :
- Mais, très cher, je vous prie de bien vouloir excuser mon intervention : j'avais cru que l'entente cordiale instaurée de force entre nos chères familles chrétiennes et celtes n'avait pas été respectée. Et je tiens bien évidement à ce que l'union de mon neveu se fasse dans les meilleures conditions possibles ... afin d'effacer peut-être sa déception. Mais je me suis vraisemblablement trompée sur toute la ligne, car je vois bien maintenant qu'aucun de vous n'êtes de notre famille, je me trompe ?

Elle lui plaisait, du point de vue moral bien entendu.

-Effectivement Madame, mais peut être n'avons nous pas l'aspect de chrétiens conventionnels?! Quoique je doute fort avoir une allure celtique. Mais laissez moi m'introduire auprès de vous,j'ai été très incorrect en vous laissant vous présenter sans savoir qui j'étais. Adam Walfgenast du domaine de Rottshild, je suis le beau frère de Lucius Reinhart, je n'ai donc qu'un lien de parenté minime avec la noble famille Reinhart par ma femme qui est la benjamine des quatre enfants
Je suis enchanté que vous soyez venu malgré vos réticences,nous serons donc deux dans ce cas.


Il ne voulut pas parler plus longtemps car l'impétueux Von Sahaar n'aurait sans doute pas apprécier l'entendre en dire davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle Walfgenast
Cousine
avatar

Nombre de messages : 78
Famille : Reinhart
Âge du Personnage : 20 ans
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: le grand salon   Lun 25 Juin - 9:24

Isabelle était un peu impressionnée par cette grande femme à la chevelure si peu commune chez les Chrétiens. Certains paysans disaient que toute personne naissant avec des cheveux pareils ne pouvaient être que maléfiques. Elle n'y croyait pas mais tout de même.....
Elle avait craint un coup d'éclat de son père , comme il en faisait souvent lorsqu'il était en présence de Celte, mais il n'en fut rien.
Voyant un instant le regard incisif de cette Myrdhin se poser sur son visage. ,elle adopta une mine calme.
Son père s'étant présenté elle put faire de même, bien qu'elle n'en avait à vrai dire pas envie.
Esquissant une révérence elle déclina son identité:


-Isabelle Walfgenast, je suis la fille unique de messire et la cousine de Röschen.

Elle aurait voulu crier à la face de la Celte que Röschen était une personne admirable , et qu'elle n'était pas femme à décevoir son mari, puisque possédant moult qualités , mais, elle savait que cela n'aurait pas été bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarKüs Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 43
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Lun 25 Juin - 10:28

Marküs remarqua la froideur avec laquelle la celte regarda sa fille. Il lui imposa lui aussi son regard clair,sans animosité. Pourquoi les femmes se sentaient-elles obligées d'être si désagréables avec Rowhana? Ce genre d'interrogations n'étaient pa de son ressort, ainsi sa réflexion à son sujet s'arrêta là. Il ne fit pas plus attention à l'incorrection notoire de la Myrdhin. Il se leva calmement et passa sans mots dire devant les autres convives. Il alla se placer devant une fenêtre, l'espace qui s'offrait à lui encourageait sa méditation.

Il caressait sa moustache brune et sa barbe dans des mouvements circulaires. Il sortit de sa poche une pipe finement ornementée, qu'il fourra de tabac brun et alluma à l'aide d'une allumette. Il tira plusieurs fois sur le bec et un long jet de fumée s'échappa de son nez droit.

Il répéta l'opération à plusieurs reprises soufflant par la bouche et créant des formes insolites qui s'évaporaient.

Des rires résonnèrent alors en lui. Des rires qu'il connaissait parfaitement. Il revit son visage, son sourire. Il sentit son parfum. Tous ses souvenires confluaient et il les regardait passer devant ses yeux sans jamais s'attarder sur aucun.

Il repensa aux paroles de la Myrdhin. Comment pouvait-il être contre? S'il avait pu, si l'amour avait été permis dans son illustre famille,il aurait épouser lui aussi une celte.
Une alliance juste serait une promesse de paix et une avancée certaine. Il n'était pas pour qu'aucun parti n'empiète sur l'autre. Il éspérait pouvoir oublier cette haine forcée qu'il devait porter au celte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle Walfgenast
Cousine
avatar

Nombre de messages : 78
Famille : Reinhart
Âge du Personnage : 20 ans
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: le grand salon   Lun 2 Juil - 14:30

HRP c'est à Liesel ou à Rowhanna de poster Cool HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liesel Myrdhin
Tante
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 26
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 44 ans
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Dim 8 Juil - 8:30

(toutes mes excuses pour le retard, dû à un manque de motivation ... Mon post est pas terrible en plus T.T)

Liesel n'était absolument pas gênée de s'être ainsi immiscée au milieu de ses chrétien, malgré des paroles qui contredisaient ses pensées. Il lui semblait en effet parfaitement normal qu'on l'écoutât et fît attention à elle : peu de celtes accepteraient de leur faire ainsi la conversation, voyons ! Mais n'allez pas croire qu'elle parlait ainsi dans un simple soucis d'amabilité et de cordialité. Elle méprisait ces maudits chrétiens, les détestait de toute son âme, et par dessus-tout, maudissait les Reinharts. Même si ce n'était qu'indirectement, ils lui avaient fait trop de mal par le passé. Et elle avait tant besoin de reporter sa haine sur quelqu'un ... ils étaient tout désignés. C'était peut-être injustifié, en tout cas, elle n'oserait jamais se l'avouer. Toutefois, il était vrai que le dénommé Walfgenast, à qui elle adressa un léger sourire, avait eut le don d'attirer sa sympathie. Ils avaient la même façon de penser ... A cette idée, Liesel se crispa, retroussant les coins de sa bouche dans un rictus : elle ne voulait surtout pas être assimilée à cet homme. Et quitte à se contredire, elle lui ferait savoir qu'il ne devrait attendre aucun soutien de sa part.

- Les chrétiens sont tous les mêmes, très cher, et même si vous me voyez ravie de n'être point la seule à réprouver cette union, je suis aussi fort étonnée. J'avais en effet cru comprendre que c'était eux de vos familles qui avaient lancé cette idée saugrenue ... Me tromperais-je ? Vous qui êtes relié à ce cher Reinhart, d'un lien aussi tenu soit-il, ne devriez vous pas approuver ses dires ? Cela doit créer bien des tensions au sein de la famille ...

Mine de rien, Liesel tentait d'en savoir plus sur ce que pensait chacun. La miss Walfgenast oserait-elle se prononcer sur le sujet ? Elle semblait bien effacée pourtant ... Et Von Saahr, qui s'était éloigné sans mot dire, quel était son point de vu ? Non pas que ce que pensaient chacun de ces gens l'intéressait, mais l'avis d'ensemble, l'ambiance générale, était beaucoup lus utile à connaître. Utile pourquoi ? Même Liesel ne le savait pas encore ... mais elle s'en servirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sera.darkbb.com/
Adam Walfgenast
Oncle
avatar

Nombre de messages : 23
Famille : Walfgenast
Âge du Personnage : 42 ans
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Mar 10 Juil - 3:12

Adam tiqua ,il n'avait pas souvent été confronté à des celtes de cette ardeur là, mais , toutefois il ne la craignait pas, elle ne pouvait lui faire aucun mal.
-Madame, permettez moi de vous contredire!Les chrétiens ne se ressemblent pas tous, vous n'oseriez sans doute pas prétendre que messire Von Sahaar est comme un frère pour moi, nous sommes totalemenst différent et je suis sûr qu'il approuverait cette approche de la chose, et pourtant nous sommes tous deux de même religion, vous autres Celtes adorez des dieux en commun, ne serait ce que ce belenos dont j'ai maintes fois entendu parler, mais ce n'est pas pour cela que vous, Liesel Myrdhin êtes la copie conforme de la matriarche!Vous êtes une entité à part entière vous avez un fort caractère , une certaine manière d’évoquer les choses, une beauté toute caractéristique et si j’en crois mon instinct un penchant moqueur et méprisant.Nous sommes tous uniques .
Quand à la décision de ce mariage, ce n’est pas la famille Reinhart qui en a décidé mais seulement son patriarche, Lucius Reinhart qui a tout pouvoir de décision dans cette famille, je peux fort bien contester son choix n’étant pas directement lié à lui,je n’ai aucun lien de sang avec lui, et je me fiche éperdument de ce qu’il peut penser de moi. Mes obligations à la cour me contraignent à rester en termes neutres avec mon beau frère, aucun nuage ne doit figurer à l’horizon de notre relation et cela pour des raisons simples, seul l’image que l’on se façonne compte et la cour est comme une forêt les grands loups égorgent les agneaux et seuls les renards parviennent à leurs fins.

Terminant sur cette métaphore,il regarda intensément la Myrdhin ,femme qui refoulait ses pensées pour en faire apparaître d’autres aux yeux de tous. Elle, faisait partie de ces renards…..
Jetant un coup d’œil distrait à sa fille, il se mit à penser à l’avenir de celle-ci,dut il mourir , jamais il n’y aurait mésalliance, elle serait mariée à un chrétien de bonne souche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinée
Puissance Immatérielle
avatar

Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: le grand salon   Ven 27 Juil - 12:26

Toutes les discutions en cours furent soudainement stoppées par une voix forte et imposante, que ceux qui connaissaient son propriétaire reconnurent immédiatement : celle d'Hoel Myrdhin, le Seigneur de toutes les Gaules.

" Tu agiras selon ma volonté, Llewelyn ! "

L'injonction avait été lancée si fort que l'on put croire que l'action se passait dans le salon même. Pourtant, dès que tous se retournèrent pour comprendre ce qui se passait, on pu comprendre que la dispute avait lieu hors des murs du salon, derrière les portes fermées.

" Jamais je ne plierai père, pas même... "

La voix, déjà beaucoup moins forte que la précédente, se perdit au loin, tandis que le silence retombait dans la salle. La deuxième voix ne pouvait être que celle du futur marié, et ne prédisait rien de bon, ou tout au contraire, selon celui qui écoute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desespoir-et-bonheur.blogspot.com/
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Lun 30 Juil - 4:11

Rowhana surprise par la voix presque aussi tonitruante que son père, sursauta le plus discrètement possible et se leva. Elle adressa un regard à son père qui s'était isolé. Elle ne souhaitais briser ses rares moments de quietudes et de solitudes,c'est pourquoi elle se contenta de la reste de la compagnie, peu agréable, elle devait l'admettre.

" Assérument vous devez êtres de la famille Myrdhin pour exposer aussi ouvertement un avis qui ne nous concerne en rien et qui manque strictement d'interêt, ou bien êtes vous totalement naïve ou infantile pour croire qu'il est si censé et capitale de s'entetenir avec de parfaits inconnus sur ses opinions personnelles. Mais il faut croire qu'à entendre les voix qui se sont élevés, vos fins risque d'être satisfaites.
Je ne puis guère juger de ce qui est bon pour un mariage, il est certe important que l'amour y est une grande place mais les mariages de raison sont ceux qui durent.

Etant moi-même moitié celte et moitié chrétienne, je puis vous affirmer que cette union, ne signifie en rien une traîtrise ou la défaite de l'un des deux camps. Il appartient au celte d'en trouver profis et d'affirmer encore et ce jusqu'à la fin des temps, leur suprématie et leur grande noblesse."


Si Rowhana s'était permis avec une telle aisance de s'exprimer,c'est qu'elle savait son père trop préoccupé pour prêter attention à leur conversation. Il n'appréciait guère les jeunes filles et jeunes femmes qui s'exprimaient de la sorte en face de leurs aînés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Walfgenast
Oncle
avatar

Nombre de messages : 23
Famille : Walfgenast
Âge du Personnage : 42 ans
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: le grand salon   Dim 9 Sep - 4:09

REPRISE DU POST SVPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPP!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle Walfgenast
Cousine
avatar

Nombre de messages : 78
Famille : Reinhart
Âge du Personnage : 20 ans
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: le grand salon   Dim 9 Sep - 4:25

Isabelle avait écouté les discours des convives qui l'entouraient ,discours faits de fiel ,de rancoeur,de haine ,mais aussi ,pour certains, d'admiration à peine dévoilée.
Cependant elle fut rappelée à l'ordre par une obligation qu'elle avait oubliée face à la colère de Von Sahar.
La réunion familiale.........!Enfin si l'on pouvait appeler ça comme ça.La famille,selon la conception d'Isabelle c'était depuis longtemps devenue une meute faites de dominants et de faibles ou la loi du plus fort est en application.
Cependant elle devait avouer que ses cousines étaient tout à fait charmantes,loin de l'idée qu'elle s'en était fait.
Elle s'éclipsa donc discrètement vers la porte et disparut dans un couloir.Lâchant subitement

-Ouf,j'ai cru ne jamais sortir de ce conciliabule affreux.Je vais être en retard.

PS:dsl pour la pauvreté de ce post,en manque d'inspiration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le grand salon   

Revenir en haut Aller en bas
 
le grand salon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Grand Salon du Livre à la Forge (Harfleur)
» Quel nom pour le grand stade du HAC?
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07
» Le Grand Paris
» "A Caen le vin". 5ème salon des vins naturels (14).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hymen Avorté :: La Scène :: Entracte :: Rendez-vous des Convives-
Sauter vers: