Le Mariage aura-t-il lieu ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Fiche publique] Lia Myrdhin {Petite soeur du marié}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lia Myrdhin
Soeur
avatar

Nombre de messages : 128
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 16 ans
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: [Fiche publique] Lia Myrdhin {Petite soeur du marié}   Mer 1 Nov - 2:48

Nom : Myrdhin

Prénom : Lia
Prénom qui signifie en langue celte « ombre », nom choisi car enfant, Lia a souffert d’une grande sensibilité des yeux et elle supportait mal la lumière.

Âge : 16 ans.

Rôle : Fille des Myrdhin, sœur de Llewelyn

Métier : Apprentie guérisseuse et fille des Myrdhin.

Description Physique : Lia est plutôt petite est menue : elle mesure à peine 1m65. C’est une femme non pas incroyablement belle mais qui ne laisse pas indifférent et qui intrigue par un physique étrange et hors norme.
Ses jambes sont fines et sa taille de guêpe !
Elle n’a pas une poitrine très généreuse, mais elle est haute et ferme. Avec un simple bandage elle peut aisément passé pour un jeune homme, mais ses traits fins et son manque de pilosité la trahissent pour les hommes les plus habiles.
Ses oreilles sont longues sans être grande et légèrement pointues. Il se murmure que c'est un trait caractéristique des Elfes (mais soyez assuré de son humanité)...
Elle a une longue chevelure de feu. Une véritable crinière rousse soyeuse et ondulante. C'est beau... C'est hypnotisant... C'est... Surnaturel!
Ses lèvres pulpeuses et son petit nez donnent une note coquine à cette femme. Son cou est long et gracieux. Sa peau est incroyablement blanche et dépourvue de taches de rousseur, mais loin de lui donner un air maladif cette blancheur lui confère une sorte d’irréalisme spectrale à la fois beau et inquiétant…
Ses yeux sont verts. Mais d’un vert presque surnaturel. Un vert qui ne trahis rien, un vert qui empêche de lire en elle. De plus leur forme légèrement en manade fait irrémédiablement penser au regard d’un chat. Ah le chat... Animal que les chrétiens aimaient à lier aux sorcières...
Ses pieds sont petits mais ses mains sont superbes, longues et fines tout en restant proportionnée à son corps. D’ailleurs elle est très habile de ses mains. Ses ongles coupés courts montrent qu’elle est habitué aux travaux.

Description Psychologique Publique : Posée, forte et charismatique, Lia dégage une véritable assurance et un calme étonnant pour son jeune âge.
Cette jeune femme a quelque chose de mystique, le monde physique humain n’est pas prioritaire sur les cultes celtes et l’amour de la nature pour elle. Quand on voit son corps on lui donne entre 15 et 18 ans maximum mais quand on croise ses yeux on lui donnerais 2 000 ans de sagesse!
On ressent sa foie en la vie et son adéquation avec la terre, la mer et les astres.
Elle semble réservée et timide avec les hommes, comme si ils étaient un domaine auquel elle se refusait.
Lia est intelligente mais ce n’est pas pour cela qu’elle en fait étalage. Elle semble distante et lointaine avec les gens. Parlant peu, ou juste ce que le minimum des convenances lui ordonnent.
Comme elle n’est pas bavarde et assez solitaire elle traîne un embrun de secret et de mystère.

Passé : Le second et dernier enfant des Myrdhin fut une fille, la petite Lia.
Lia… « Ombre »en langue de Gaël. Un bien étrange nom choisi pour une raison très particulière : Lia a souffert enfant d’une affection des yeux. Elle ne supportait ni la lumière du jour ni celle des feux des camps. Lia l’ombre condamnée à toujours s’enfermer. A ne jamais goûter à la réconfortante chaleur du feu…
Une enfant sage, douce, obéissante… Mais terriblement seule.
Les guérisseurs et médecins se succédèrent dans la grande demeure Myrdhin. Nul ne pouvait sauver les yeux de l’enfant… Mais un jour un druide trouva !
L’homme la soigna définitivement alors qu’elle avait 5 ans. Il gagna par là même l’amour, le respect et toute la reconnaissance de cette petite fille.
Etre guéris fut une révélation pour Lia qui par la suite demanda à étudier les plantes et la culture celte afin de devenir guérisseuse.
La petite fille sage et réservée trouva son épanouissement.
Pouvoir vivre à la lueur du jour aurait pu pousser Lia à enfin nouer des liens avec les autres enfants dont son frère aîné, mais il n’en fut rien. Elle se mit à étudier plutôt que jouer. Elle passait tout son temps avec les druides et les guérisseurs.
Une fillette bizarre qui deviendra une jeune adulte bizarre : Elle aime son frère mais ne le connaît pas réellement. Elle croise ses cousins et cousines sans vraiment se sentir proche d’eux. Même ses parents pour qui elle a un profond respect n’arrivent à savoir ce qu’elle pense ou ce qu’elle vie.
Finalement Lia n’a jamais ressemblé à une véritable enfant. Ses rires n’ont jamais résonné dans la demeure familiale, elle n’a jamais courut dans les champs pour aller jouer à la rivière. Sage, gentille, serviable… Mais trop distante !
A 12 ans Lia fut contrainte d’assister un accouchement. Ce jour là Tara Mac Gregor une sage femme laissa la jeune fille faire afin d’évaluer ses compétences. Et Lia fut à la hauteur. L’accouchement long et difficile fut une réussite.
Les gens du peuple passèrent le récit de l’accouchement réussit par une simple enfant de village en village. De quoi faire la fierté des Myrdhin !
A partir de cet instant Lia commença à être solliciter pour des soins. Une tisane contre la toux par là… Un baume pour cicatriser par-çi… Un autre accouchement par-là !
L’adolescente aurait pu se targuer d’arrogance mais au lieu de cela elle resta humble. Lia continua d’étudier afin de pouvoir soigner au mieux les autres. Elle gagna en maturité et se forgea une image de jeune fille calme et bienveillante, incarnation des valeurs d’autrefois.
C’est aussi vers cette époque ou Lia vit son frère partir. Le jeune homme commença à voyager. Ambassadeur de la cause celte lui aussi, il alla de village en village entretenir des relations avec les derniers enfants de Gaël. Si Lia avait voulu se rapprocher de son frère voila qui devenait impossible !
Lia et Llewelyn devinrent aussi proche que deux étrangers. Ils partageaient certes le même sang mais ils ne se connaissaient pas.
Ecoutant religieusement les paroles des Druides, Lia cultiva un grand amour pour les traditions et les secrets mystiques de son peuple. Fière de son héritage elle chercha tout moyen de le préserver.
Et puis, elle n’avait que 16 ans et l’on annonça les fiançailles de son frère… Un pur héritier celte avec une étrangère !
Un choc !

Position publique quant au mariage : Mitigée. Lia n’est pas ouvertement contre cette union qui peut être bénéfique aux deux familles mais montre une forte réserve. Faisant preuve d'esprit pratique elle n'est pas bornée au point de ne pas comprendre les interets.
Elle pensecependant, que les deux cultures ne pourront coexister et que l’une cherchera à évincer l’autre quand viendront les héritiers ! Une pensée dont elle ne se cache pas.
Aussi se montre t’elle septique. Cependant elle suit l’avis de ses pères (ses aînés) pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Fiche publique] Lia Myrdhin {Petite soeur du marié}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gérer l'arrivée d'un petit frère/soeur
» (F) Shay Mitchell ~ Petite soeur
» Problème avec ma soeur...
» Ma petite sœur (Je vais parler de mon "père" aussi)
» kilian et sa fente labio pallatine unilatéral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hymen Avorté :: Hors Role Play :: Distribution des Rôles-
Sauter vers: