Le Mariage aura-t-il lieu ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Scène III - Les Invités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Arzhel Myrdhin
Oncle


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 13 Mai - 14:41

Killian observait les deux protagonistes et Arzhel insistait rapidement son regard sur les deux autres personnes à côté d’une fenêtre. Son attention s’arrêta ensuite quelques secondes sur la jeune sœur de Rowhana, qui s’approcha de son père. Jeune, elle devait avoir laissé le Reinhart seul dans l’un des couloirs de ce labyrinthe. Il sourit.

Sa préoccupation quant à la santé de la Von Saahr fut bien vite écartée par celle-ci puisqu’elle abrogea la discussion par quelques mots.
Sa mémoire replongea vers d’anciens souvenirs lorsque l’invitée le questionna sur la jeune Muirghael. Où ? Quand ? Comment ? Il y a plus de 10 années, au moins…
C’était un temps où le nord de l’Europe connaissait des problèmes. Les seigneurs celtes, par le biais d’alliances et de mariages ; des liens se perdurant de génération en génération, avaient des relations avec les grands empires et royaumes de Pologne, du Saint Empire Germanique et d’autres… Le seigneur Muirghael avait besoin de troupes et l’on avait recruté le régiment d’Arzhel pour combattre les scandinaves. Et c’est là qu’il avait noué des liens avec le père d’Evanna, un grand homme selon lui. La petite fillette l’avait marqué de par ses yeux et sa marque de naissance. Inoubliable.
Une enfant vive, de souvenir. Elle était devenue belle, en tous cas.
Le Myrdhin sourit encore une fois.

Une ancienne amie ? Pas du tout ! La dernière fois que je l’ai vue, elle ne devait pas compter plus de sept ou huit hivers. J’ai eu l’occasion de travailler pour son père. Un honnête homme.
Mais on se souvient en tout cas des signes particuliers qu’elle arbore. Enfin ils ne sont pas passe partout, on en conviendra…


Il reporta un temps son regard sur Evanna avant de chercher celui de Rowhana. Il semblait réfléchir. Il fronça les sourcils et fit part de sa réflexion à la jeune femme.

Ce n’est pas si étonnant en fait, puisque d’autres enfants se seraient souvenus de moi. A commencer par mon fils. Dans son cas je peux comprendre qu’il se souvienne de moi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Myrdhin
Cousin
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 33
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 24 ans
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Lun 14 Mai - 3:55

[ Arrow Scène VI]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darion Reinhart
Cousin
avatar

Nombre de messages : 58
Famille : Reinhart
Âge du Personnage : 19 ans
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 20 Mai - 8:00

HJ : Le déluré notoire fait également son retour. Je suis vraiment désolée de mon retard, cela dit, Darion n'était pas réellement un élément clef de cette scène Wink

Diantre, que les évènements s’étaient enchaînés rapidement ! Trop rapidement pour Darion Reinhart, censé incarner la droiture et la complaisance qui allaient si bien à sa famille. Une fois arrivé dans la salle réservée aux invités, il n’avait tout simplement plus été maître de lui même. Une brève entrevue avec son oncle, puis la vague sensation d’être l’objet de l’attention d’une chevelure toute aussi blonde que la sienne, restaient ses seuls souvenirs. Il devait s’être assoupi. Où était Renaud ? Il ne pouvait pas le laisser ainsi, acculé contre un mur, exhibé aux yeux de toute cette population assoiffée de fastes et de bonnes manières. Il devait empester, non pas comme un valeureux combattant après l’effort, mais comme un simple poivrot irrespectueux de la bienséance. Pour la première fois depuis des semaines, Darion se sentit excessivement seul, car sachant pertinemment que s’il se levait, ce serait pour faire honte à sa famille. Certes, il avait déjà prouvé maintes fois qu’il était capable de le faire sans trop de culpabilité, mais l’effet de l’alcool sur lui devait amplifier ses appréhensions. Il y avait donc un point positif, curieuse ironie.
Autour de lui, les étoffes s’enchaînaient, de même que les discussions complaisantes et intéressées. Il eut la vision d’un homme d’âge mûr, aussi brun qu’il était blond, et appartenant pour sûr à la famille du promis. Puis un homme du même âge que Darion lui succéda, ainsi qu’une fillette et deux belles dames aux étoffes resplendissantes. Rien de mieux pour faire avoir des sueurs froides à notre intéressé, mais dans une mesure tout à fait honorable. Car ces étoffes signifiaient l’intégrité morale et la bonne éducation. La scène allait s’avérer désastreuse.
L’esprit en ébullition, le jeune Reinhart se redressa soudainement, pris appui sur la table la plus proche, et parvint à se dresser sur ses deux jambes, malgré une courte hésitation due aux effluves avinées. Là, il parcourut la salle du regard, cherchant à nouveau la présence de son frère jumeau, le sauveur de tous les temps. Mais il ne parvint qu’à afficher un air bovin, en réalisant que père et mère avaient dû faire leur entrée, au même titre que le reste de la lignée Reinhart. Passant une main dans ses cheveux qui, fait étrange, restaient coiffés et présentables, il se décida à faire quelques pas, et à murmurer comme pour lui même, un appel quasi désespéré.


« Renaud ! Reenauud ! »

Certes, certes, Renaud avait certainement mieux à faire que jouer les nounous avec son frère. Les lieux recelaient de donzelles qui n’attendaient qu’un prince charmant pour les retirer de l’emprise paternelle. Mais là, l’abandon se faisait ressentir. Darion décuvait vite, oui, l’habitude aidant, mais cela suffirait il à le sortir de ce mauvais pas de plus ? Il n’avait qu’une peur, que l’un des invités veuille se montrer charitable en l’approchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renaud Reinhart
Cousin
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 28
Famille : Reinhart
Âge du Personnage : 19 ans
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 20 Mai - 10:51

Le jeune Renaud avait ainsi emmener la jeune Änschenn Von Saahr visiter l'immense demeure. Lui qui d'habitude était calme et posé, avait retrouvé toute sa fougue d'enfant. Il se sentait plutôt à l'aise avec la petite fille. Il aimait tellment qu'on le regarde avec admiration. De plus Anschenn était d'une compagnie agréable et divertissante, un brin de fraîcheur parmi tout ces adultes si sévères. Il lui avait montré quelques cachettes où lui et son frère s'étaient cachés pour espionner leurs cousines. Et puis ces cachettes avaient été bien utiles pour … enfin pour rencontrer certaines servantes plutôt jolies. Renaud secoua la tête, ce n'était ni le moment ni le lieu de penser à ça. Puis la petite fille s'était lassée et elle était partie le laissant seul avec ses souvenirs. Renaud n'avait pas vraiment envie de retourner parmi les autres convives. Il se promena seul dans la demeure rencontrant quelques accortes domestiques. Mais ses pas le conduisaient toujours dans le hall.

Il commençait en effet à s'ennuyer, les servantes n'ayant pas de temps à perdre avec tout les préparatifs du mariage. Il arriva enfin à la salle qui avait quitté il y avait quelques heures à présent. Il soupira. Il se sentait trop fatigué pour se montrer galant et serviable avec les autres personnes présentes. Renaud aperçu la petite fille qui l'avait quitté il y avait peu. Au moins elle ne s'était pas égaré. Puis il aperçu sa sœur non loin de là. Il allait se décider à aller lui parler quand son regard fut attirer par son frère qu'il avait laissé là.

Renaud le plus discrètement possible, traversa la pièce et entendit alors son frère l'appelait. En effet il semblait vraiment mal au point au vu de la tête qu'il faisait. Renaud ne put s'empêcher de sourire. Darion était son frère et plus souvent qu'à son tour il comptait sur lui. Il s'approcha doucement de son frère et lui glissa.


"Tu ne peux pas te passer de moi on dirait."

Il observa un peu plus son frère jumeau. La nuit précédente, il avait du boire plus que de raison comme il le faisait en de nombreuses occasions. Il n'avait jamais compris comment il pouvait boire autant. Mais chacun avait son vice, celui de Darion était la boisson quand au sien… les femmes bien entendu. Son frère avait l'air un peu plus désespéré qu'à l'habitude. Ce pourrait-il que Darion soit devenu sensé? Renaud ne pouvait y croire. Mais il voulu tout de même le rassuré un peu.

"Père n'est pas encore arrivé, ne t'inquiète pas. Par contre Mère et notre oncle n'ont pas apprécié ton comportement ainsi qu'une de nos jolies cousines. Et tu as bien sûr attirer l'attention de la plupart des convives qui ont avec peine caché leur dégoût."

Puis Renaud eut un sourire malicieux. Puis il ébouriffa d'une main ses cheveux et demanda un peu inquiet à son frère.

"Comment te sens-tu? Tu as assez décuvé pour marcher ou faut-il que tu restes encore assis? Je pense qu'il est plus que temps de nous éclipser discrètement. J'ai bien des choses à te raconter. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adelune.skyblog.com
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 20 Mai - 12:51

Rowhana ne quitta jamais le Myrdhin du regard, elle ne cherchait même pas à suivre le sien, observer ce qu'il observait, elle ne pouvait tout simplement plus le quitter des yeux. Elle ne remarqua même pas l'entrée de sa jeune soeur,ni celle de Renaud Reinhart et l'émergence de son frère Darion.

Il connaissait la jeune femme depuis l'enfance. Elle fut écouta attentivement la réponse,ainsi connaissait-il son père. Tout en le fixant, elle veillait à ce qu'aucune émotion ne s'afficha sur son visage.Puis,la voix de la jeune femme à côté d'eux...ces propos la réanimèrent. Elle la regarda furtivement et sourit. Killian n'était pas homme à s'embarasser.


Votre vie à l'air remplie de rencontre fortuite et je remarque que toujours les femmes ont fait partie de votre vie.

Elle ses mots sur un ton malicieux baissant le regard et un sourire facétieux illumina son visage resté fermer depuis quelques minutes. Elle s'approcha inconsciemment de lui comme pour l'inviter à rire avec elle.Puis elle tourna son regard vers le reste de la salle et appercu sa jeune soeur à qui elle sourit très largement,lui envoyant de la main un baiser. Son interêt se porta alors sur les frères Reinhart, puis de nouveau sur Arzhel.

Votre fils vous aime...mais...comme tout enfant blessé,il cherche à vous faire souffrir autant que lui à pu souffrir de votre absence...J'ai connu ça...cela passera avec le temps...Il faut le laisser venir à vous et ne pas le forcer surtout....Ayez confiance en l'avenir Arzhel Myrdhin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darion Reinhart
Cousin
avatar

Nombre de messages : 58
Famille : Reinhart
Âge du Personnage : 19 ans
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Lun 21 Mai - 6:35

Jamais Darion n’avait été plus heureux d’apercevoir la tignasse tant attendue. Comme répondant instinctivement à son appel désespéré, Renaud Reinhart venait de faire son apparition dans la salle. Il était vêtu avec force classe, comme à son habitude, alors que Darion exhibait l’usuel uniforme militaire, fierté de ses parents. Combien de fois avaient ils joué, durant leur enfance et leur adolescence, à échanger leurs vêtements et à ainsi user de la crédulité de leur entourage ? Darion se souvenait encore de la fois où la jeune Mariette, servante de la propriété Reinhart, et fort séduite par les deux frères, avait cru se trouver en compagnie de Renaud alors qu’il s’agissait de son jumeau ! C’était le temps des cerises, diraient certains.
Mais depuis, de nombreux évènements avaient séparé les deux acolytes. Les Wattasides, contre qui Darion s’était battu avec toute sa force de volonté, peuplaient encore et toujours ses pensées, au point où il en arrivait de plus en plus souvent à boire pour Oublier. Oublier ces hommes, anéantis par la lame de son épée. Aujourd’hui encore, la cause de sa débauche prenait sa source dans ces mêmes souvenirs. Renaud n’avait pas eu à suivre Darion. Leur mère avait décidé qu’un brin de prestance ne lui ferait pas de mal, et la cruauté de la guerre avait été laissée à Darion. Il était le fer, Renaud était le velours.
Une main posée fermement sur une table, Darion repensait donc à tous ces évènements qui avaient menacé de les séparer à jamais, lorsque ledit frère parvint à son niveau et lui glissa quelques paroles à l’oreille. Paroles qui eurent pour effet d’arracher un immense sourire à un Darion éméché, mais prompt à la fraternité. Il revenait à lui, peut être était-ce un bon signe ?


« Combien de fois vas tu prononcer ces insanités, aujourd’hui ? Quatre, cinq fois ? A moins qu’une sixième demoiselle ait attiré ton attention ! »

L’alcool donne des ailes, à ce qui paraît. Dans le cas de Darion, elles se manifestaient sous la forme d’une étrange perspicacité, il n’en doutait pas une seule seconde. Faisant mine d’écouter avec attention les constatations effarantes de Renaud, au sujet de l’impression qu’il avait donnée, Darion ne put s’empêcher de penser que son oncle ferait tout son possible pour le faire enfermer auprès du prêtre, l’espace de quelques minutes. Il en souffrait à l’avance. Mais, fortement décidé à échapper au courroux familial, c’est avec joie qu’il accueillit les dernières paroles du frangin, où filtrait un ton de confidence que Darion avait depuis longtemps appris à reconnaître.

« Chasseur de gueuse ! Je suppose que j’ai dû manquer le récit de beaucoup de tes exploits, il est temps de rattraper cela ! »

Après quoi il saisit Renaud par l’épaule, et se dirigea sans flancher vers la sortie de la salle. Au passage, il croisa le regard du sieur Myrdhin, qu’il ne reconnut évidemment pas, et fit la moue à la vision de son interlocutrice, bien trop jeune pour se rabattre sur un homme d’âge mûr, à son avis. Où allaient ils bien pouvoir aller ? Vaseux et désorienté, Darion n’en avait aucune idée. Une fois de plus, il allait devoir compter sur l’habileté de son bienveillant frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenhwyfar Myrdhin
Matriarche Myrdhin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 30
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 42 ans
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 3 Juin - 17:29

Lorsqu'elle arriva dans le salon, Gwenhwyfar fit une entrée discrète, aussi effacée que possible. Elle avait quitté la compagnie des seigneurs pour revenir parmi les courtisans...La pièce fourmillait toujours de paroles, de sous-entendus, de rêves et d'impatience. Bientôt, tous ressentiraient plus clairement l'approche des cérémonies, et mettraient leurs affaires en ordre, les uns avec les autres. La matriarche se sentait ramenée plus de 20 ans en arrière, dans ce monde d'alcôves et de voiles, où les murs ont des oreilles et des poignards. Mais face à Hoel et Lucius, elle n'avait ressenti que de l'impatience, à contempler les deux seigneurs se renvoyer la balle, en une dispute futile de plus.

Avec un léger soupir, elle se dirigea vers la fenêtre, sans se soucier du reste de l'assistance, et jeta un regard vague en direction du parc. La délégation Myrdhin n'était pas encore arrivée...Pas de soupir cette fois, mais un visage à la fois déçu et soulagée, avec une touche d'impatience. Il lui restait encore un peu de temps pour régler une dernière affaire, pour être prête pour la suite.

Son attitude changea subtilement, lorsque la discrétion s'agrémenta d'un port noble et d'une expression presque attendrie. Approchant Arzhel et Rowhanna, elle glissa sa main sur l'épaule de son beau frère.

-Je vais vous l'enlever pour quelques instants, fit-elle à la jeune femme, s'affirmant d'une voix polie.
Emmenant par le bras le seigneur celte exilé un peu à l'écart, elle se plaça face à lui et garda sa main sur son bras.
-Et maintenant dites-moi Arzhel, dites-moi tout : comment allez-vous ?
Son ton patient ne laissait aucune erreur possible, aucune échappatoire : tout, pourquoi était-il revenu, comment ce retour l'affectait-il, allait-il rester ? Et une inflexion subtile qui demandait : comment va votre coeur ? Son regard passait délicatement d'Arzhel à Rowhanna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net/index.htm
Arzhel Myrdhin
Oncle


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mer 6 Juin - 0:58

Arzhel sourit aux premiers mots de Rowhana, ensuite vint un rire silencieux. Il passa en revue dans son esprit les différents moments de sa vie, y cherchant une femme. Comme s’il voulut s’assurer que les mots qu’elle prononçait n’étaient pas vrais. Comme s’il n’en fut pas totalement certain lui même. Non, vraiment, il n’y en avait pas. Ou peu. Toujours restées lointaines, au point d’horizon de sa vie.

Plus proche de lui, Arzhel ne se déconcentra pas pour autant et maintint son attention. Ce dont elle lui parla, il le garda mémorisé bien au fond de sa mémoire. Ne pas oublier ces mots porteurs d’un nouvel espoir. Son visage qui avait effacé son sourire se tordit une nouvelle fois et afficha un franc sourire. Il n’y eut besoin de mots, le regard tenta de faire ressentir le remerciement.
Il ajouta tout de même quelques mots.

« Merci… Merci Rowhana. »

Quelque chose. Pesant, ne s’agrippant pas. Plus délicat. Une main qu’on pose sur une épaule. Arzhel fut surpris, n’ayant pas aperçu sa belle-sœur s’approcher. Il ne prononça mot et hocha la tête en direction de Rowhana, s’en allant.
A l’écart. Toujours le son des discussions. Le poids des regards. En moindre effet. Il laissa vaquer ses yeux vers la froide pierre quelques instants avant d’apporter son regard sur Gwenhwyfar. Sept ans déjà.

« Parlons-en autre part. Les serviteurs Reinhart sont discrets et ont des oreilles. Si des esprits doivent en entendre le moins, c’est eux… Je préférerai un endroit plus… enfin moins voyant. »

Il l’invita à partir du lieu, sachant très bien que ce serait elle qui le mènerait lui en un endroit discret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenhwyfar Myrdhin
Matriarche Myrdhin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 30
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 42 ans
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Ven 8 Juin - 7:12

La matriarche dévisagea son beau-frère pendant un court instant, son étrange regard turquoise à la fois inquisiteur et compréhensif. Arzhel avait sans doute raison, même s'il était facile de voir la gêne et l'inquiétude dans ses paroles ; même si Lucius se targuait d'être un homme honnête, et même s'il semblait bien moins habile qu'autrefois, Gwenhwyfar savait bien mieux qu'Arzhel à quel point l'oreille indiscrète d'un valet pouvait être dangereuse : elle avait plus d'une fois fait appel à une telle arme dans sa jeunesse.

Aussi invita-t-elle d'un geste le grand seigneur celte à la suivre hors de la pièce.
-Soit, allons prendre l'air. Il est vrai que nous serons mieux seuls pour discuter de ce genre de choses.
Avant de passer la porte, elle embrassa la pièce d'un regard et vit Killian discuter avec la jeune Muirgheal. La matriarche s'attendait à ce qu'Evanna soit présente, moins à ce qu'elle jette son dévolu sur son neveu. Jetant un regard insistant de vague avertissement au jeune Myrdhin, elle sortit, suivie par Arzhel : il serait toujours temps de s'en occuper plus tard.

=>Entracte, Rendez-vous des Convives, La Terrasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scène III - Les Invités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» scène musicale normande
» Festival "Une scène pour tous" à La Loupe (28)
» Lorsque vous avez des invités
» Enfant excité avec les invités
» Bonjour Invité !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hymen Avorté :: La Scène :: Acte I-
Sauter vers: