Le Mariage aura-t-il lieu ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Scène III - Les Invités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Jeu 15 Fév - 14:59

Rowhana,même si elle était troublée par la sagesse transpirant dans le regard de la matriarche, lui était reconnaissante.Elle se sentait quelque peu ébranlée par l'absence de son père,sa solitude face à une compagnie qui lui était en très grande partie étrangère.Elle apprécia ses sourires et ses yeux pétillants.Elle la bénissait d'avoir su acceuillir cette jeune soeur qu'elle aimait tant.

Mais après quelques instants,son regard grenat se tourna comme machinalement vers Arzhel,son coeur au bord des yeux.Elle détourna ses yeux vers sa soeur qui tirait sur sa robe voulant attirer son attention.Elle sourit,attendrie.


"Mais mon petit ange.Je sais que tu es là.Comment pourrais-je faire fi d'une si jolie demoiselle?"



Elle replaca le petit diadem qu'elle lui avait prêté pour satisfaire sa coquetterie,coquetterie qu'elle permettait car elle s'était assurée que ses enseignements avaient portés ses fruits.Elle rit.

"Il est un peu grand mais il t'ira très bientôt,je pourrais t'en faire cadeau,ma jolie princesse."

Quelque chose attira alors son regard,elle sentit que quelque chose se passait.Alors que personne ne se souciait de se qui était en train de se tramer,elle assistait aux retrouvailles d'un père et son fils.Elle regarda autour d'elle et s'appercu que personne à part elle n'y avait prêté attention.Son coeur battait à tout rompre car elle ne savait que trop les enjeux de cette rencontre.Elle ne parvint pas à entendre leur et pourtant ce n'était pas faute de tendre l'oreille.Elle n'osait s'approcher n'osant briser l'instant privilégié.Elle reconnu en Killian un regard de défi,le regard de l'enfant blessé qu'il était,même si celui-ci s'éfforcait de le dissimuler.Elle était inquiète pour Arzhel et su reconnaître,grâce aux longs mois passés en contact avec lui, les prémices d'un sentiment de culpabilité,une peine dissimulée par pudeur...Son coeur en fut attristé mais elle resta silencieuse et baissa les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Änschenn Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 49
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 13
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Jeu 15 Fév - 15:30

Änschenn, ravie de savoir qu'elle aurait peut-être ce merveilleux diadème en cadeau, sourit et montra ses jolies dents blanches.
Elle se retourna faisant virevolter ses cheveux clairs et lança un regard inquisiteur dans la salle.
Elle avait aperçu encore et toujours ce regard si inconnu pour elle dans les yeux de son aînée.
Elle voulait découvrir ce qu'il cachait. La fillette avait aussi remarqué la présence d'un grand homme, aux cheveux noirs et à la couleur des yeux assez hors du commun.
La fillette se rapprocha discrètement de lui, un homme plus âgé que lui lui faisait face. Une rencontre paraissait-il.
Silencieuse, elle se glissa derrière une colonne blanche de la grande salle et écouta les paroles des deux hommes...
Elle sentait la tension monter, elle avait comme l'impression d'entendre des battements de coeur beaucoup trop rapides pour être normaux...
Passant la tête à droite de la colonne, elle les fixa en se concentrant pour tamiser le bruit de fond...


*Que peuvent-ils bien se dire ?...*

Ignorant l'importance de cette conversation, elle s'avança et fit la révérance à Killian Myrdhin, soulevant sa petite robe.
Elle fit de même pour Arzhel et s'apercevant qu'elle gênait terriblement, elle s'en retourna aux côtés de Gwenhwyfar sans dire mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzhel Myrdhin
Oncle


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Jeu 15 Fév - 16:10

Mordant. Le chien a l’apogée de son agonie attrape et enfonce ses crocs dans la chair, labourant les muscles, la peau et se satisfaisant d’un bon repas. Une intense douleur qui foudroie la proie en un instant. Le mal est parfois accompagné d’un cri. Ici il ne s’entoure pas de ce funeste compagnon. Seule sa sœur la souffrance, jumelle de la douleur constitue son escorte. Le mal aimé neveu malaise se tapit dans l’ombre, prêt à sauter à la gorge du celte. Ses fatales griffes effleurent l’épiderme cérébral et instituent une avant-garde.

La cour du Roy pénètre dans l’espace confiné du dialogue entre les deux Myrdhin. En ce jour la cible n’est autre que le traître. Le ton presque acerbe du jeune homme frappe soudainement le vieil homme qui ne s’attend pas à pareille déflagration en tituberait presque sous le choc. Arzhel ne s’attendit pas à de telles paroles lorsqu’il entama une discussion avec son fils. Pourtant à quoi aurait-il fallu s’attendre ? Qu’il l’accueille à bras ouverts ? A l’instar de Gwenhwyfar dont le reproche à demi-dissimulé fut repris par Killian. La même pensée agitait-elle tous les Myrdhin ? La formulation n’était pas la même mais le sens en était repris dans les mots du jeune celte. Arzhel se rendit compte qu’une autre erreur était venue s’incruster dans cette panoplie de relations : son retour était trop tardif.
Un subtil reproche lui était aussi adressé. Revenir pour le mariage d’un neveu et ne pas faire un retour aux sources, un retour vers son enfant. Dame culpabilité oeuvra. Elle mit en branle toutes ses capacités pour affecter le Myrdhin et toucha au but. La chose fut aisée.

La révérence de la fillette décrocha un amer sourire aux lèvres de l’homme. Comment sourire en pareille occasion ? Oui revoir sa famille était primordial. Affronter les problèmes engendrés tout autant. Une envie traversa le corps du Myrdhin de part en part, l’envie de serrer dans ses bras son fils. Un geste qu’il ne lui avait jamais procuré auparavant. Pourtant un symbole qu’il aurait apprécié effectuer. Quelque chose d’inaccessible dans l’instant.
Le regard fuyant, Arzhel entrouvrit ses lèvres pour laisser s’échapper les mots, prisonniers. Ses yeux réaperçurent la présence de Rowhana, non loin.

« Non effectivement je ne vois pas d'autres hommes Myrdhin dans cette salle… Tu as tellement changé. »

Cette phrase l’incluait-il ? La phrase de Killian le prenait en considération… ou pas ? Doute. Incertitude.

« Sache que mon retour est définitif. Mes pas me mènent depuis quelques temps vers notre contrée, et je viens m’installer. Je ne serais pas resté loin plus longtemps.
Tenter de rattraper le temps perdu, aussi... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenhwyfar Myrdhin
Matriarche Myrdhin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 30
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 42 ans
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Ven 16 Fév - 2:26

La matriarche persistait à promener son regard au delà de la fenêtre et de la pluie. Il n'y avait rien dans ces yeux turquoises, aussi clairs qu'énigmatiques, comme un ciel d'hiver, si pur et si désespérément froid. Rien dans son attitude ne l'indiquait, mais les deux soeurs Von Saahr pouvaient aisément deviner qu'elle écoutait la conversation entre Arzhel et son fils.

Ce n'est que lorsqu'Änschenn alla faire une timide révérence aux deux hommes qu'elle se retourna, et son visage de marbre s'orna d'un sourire tendre et triste. Elle étendit le bras pour que l'enfant puisse revenir s'y abriter et posa la main sur son épaule, laissant la jeune fille se serrer contre sa robe. Sa voix traversa l'air à pas feutrés, d'un ton aux mille nuances. Les deux soeurs purent y entendre la tristesse et la lassitude, la sagesse et la résignation, l'intelligence et la patience, mais surtout la tendresse et une force tranquille et réconfortante.

Laissez, mesdemoiselles, laissez : il faut bien que rancoeur se passe...nous verrons, le moment venu, s'il est encore temps de les réconcilier.

Elle reprit son sourire affable et tourna vers Rowhana un regard inquisiteur.
Vous êtes donc venues à un mariage pour vous soucier de votre avenir...mais qu'en est-il de votre mariage, mon enfant ? A n'en pas douter, l'âge et la coutume vous y invitent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net/index.htm
Killian Myrdhin
Cousin
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 33
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 24 ans
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Ven 16 Fév - 10:44

Killian se montrait dur et blessant, il en avait conscience. De même, il savait qu'il se comportait comme un gamin blessé et non comme un homme sûr de lui et sans attaches comme il souhaitait l'être. Et pourtant, c'était plus fort que lui, cette rancoeur qui lui rongeait le coeur depuis de longues années et qui trouvait enfin son exhutoire. Il aurait voulu hurler sa rage et sa peine... Sa vie passée était émaillée de tant de souffrances. L'indifférence consommée de celui qu'il avait cru être son père, la contrariété de se voir refuser le métier auquel il aspirait, le meurtre de son frère, la honte de sa bâtardise, la culpabilité rongeant son coeur comme un ver, la mort de sa mère... Tant d'évènements dans la vie d'un enfant innocent. Tout cela parce qu'Arzhel Myrdhin n'avait su réfréner ses bas instincts et avait engrossé une villageoise plutôt jolie, sans se préoccuper des conséquences. Mais Killian avait revendiqué son héritage. Et l'avait obtenu. Et rien de ceci n'avait su apaiser ses tourments.

De toute façon, il avait compris très tôt qu'Arzhel ne voulait pas de lui. Il avait abandonné sa mère, puis il avait confié Killian à Gwenwhyfar. Peu importait que cela fut la meilleure solution! Peu importait que dés les premiers instants avec son père, Killian se soit montré dur et vindicatif. S'il avait voulu de lui, il serait passé outre et aurait gagné l'affection du petit garçon. mais il s'en fichait. Il ne pensait qu'à sa liberté, qu'à sa petite personne. Le jugement de Killian était faussé, bien évidemment. D'habitude rationnel, il perdait toute logique dans ce cas précis, ses émotions prenant le pas sur son raisonnement. Aussi faisait-il payer aujourd'hui les souffrances passées à cet homme qu'il connaissait à peine et qu'il devait appeler père.

Killian était inconscient de l'environnement, inconscient des gens l'entourant. Il avait le regard rivé dans celui de son géniteur, incapable de le lâcher et de lui faire grâce de ce regard inquisiteur. Et ce fut une jeune fille qui désamorça la bombe. Il avisa alors la jeune Änschenn qui s'approcha d'eux et fit la révérence à l'intention du jeune Celte, le prenant ainsi complêtement au dépourvu et dissipant ce torrent de rage qui menaçait de briser la digue. Elle fit de même envers Arzhel et s'éclipsa, comme si elle venait de se rendre compte que sa place n'était peut-être pas ici. Et où s'était-elle réfugiée? Près de Gwenhwyfar, bien sûr. Killian n'avait pas l'intention de fire peur aux enfants et il se détendit, ne s'aperçevant qu'à ce moment-là à quel point ses muscles étaient noués. Comme s'il se préparait à un combat. C'était stupide. Killian regarda sa tante qui souriait tristement devant l'attitude des deux hommes. Il baissa les yeux et regarda la petite Änschenn à qui il sourit, son premier vrai sourire depuis qu'il était entré ici. Presqu'un sourire de gratitude.

Aux paroles d'Arzhel, il détourna les yeux de la demoiselle et riva son regard gris dans celui de son père, plus enclin à se montrer affable. Il pouvait au moins faire cela, non?


- "Sept ans... C'est long, surtout quand vous quittez un adolescent pour retrouver un homme."

A nouveau, un reproche, mis bien moins mordant qu'auparavant. Arzhel annonça alors qu'il était revenu pour de bon et voulait rattraper le temps perdu. Killian secoua lentement la tête en un signe de dénégtion et répliqua d'une voix basse et peut-être teintée de regrets :

- "On ne rattrape jamais les années passées et envolées. Où étiez-vous quand je suis devenu un homme? Quand j'ai fais ma première conquête, remporté ma première bataille? Comment comptez-vous rattraper cela?"

Il le regardait intensément et l'on pouvait lire un mélange de colère, de douleur et de tristesse dans les prunelles anthracites. Killian détourna alors le regard et regarda les trois femmes qui assistaient silencieusement à ces retrouvailles. Et en particulier Rowhana, cette beauté sauvage qui l'attirait alors même qu'il n'avait pas échangé une parole avec elle. Pourquoi les regardait-elle? Comment aurait-elle pu avoir seulement l'esquisse d'une idée à propos de la scène qui se déroulait sous ses yeux à l'éclat si particulier et envoûtant? Mystère... Et c'était cette aura même qui l'attirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Sam 17 Fév - 0:52

Rowhana nota le regard persistant de Killian et baissa les yeux,pour l'inviter à en faire de même.Elle ne laissa rien transparaitre de ses pensées à cet instant et se tourna vers la matriarche Myrdhin qui s'était adressé à elle.Elle lui sourit.

"Je suis ici pour représenter mon père...et ses interêts.Il a renoncé depuis fort longtemps à me marier,de force ou non.Il n'a eu de cesse de me présenter des prétendants potentiels depuis mon arrivée dans sa demeure car j'étais déjà en âge,mais il n'a jamais pu se féliciter d'avoir su choisir un bon parti.Et comprenez que lorsque j'évoque bon parti,je ne parle pas assurément de ses possessions,je n'aspire pas à la richesse,mon père est malheureusement bien assez riche pour que je ne m'en préoccupe.J'ai...cette chance,si l'on puit dire,d'avoir le choix d'épouser par amour.
Je suis ici également pour régler une affaire familiale qui..ne me sied guère en réalité,mais pour cela ,je n'ai pas le choix.

N'ayez crainte,je ne suis pas une personne interessée...."


Elle se tourna alors vers sa soeur et la prit dans ses bras pour la rassurer.
"Là,tout va bien mon petit ange.Ce n'est rien.Tu as bien fait rassures-toi."

Elle déposa un baiser sur son front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinée
Puissance Immatérielle
avatar

Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 18 Fév - 7:31

Entra alors en trombe un serviteur des Reinhart dans la salle. Il observa un instant les personnes présente jusqu'au trouver Lucius.

" Seigneur, seigneur, " dit-il, essouflé, " deux hommes ont pénétré dans votre demeure... ils... ils sont dans le troisième petit salon, je crois que l'un d'entre eux est le seigneur Myrdhin... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desespoir-et-bonheur.blogspot.com/
Gwenhwyfar Myrdhin
Matriarche Myrdhin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 30
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 42 ans
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Jeu 22 Fév - 4:04

Entendant ces mots, Gwenhwyfar ferma les yeux et laissa échapper un très léger soupir. Elle ébouriffa affectueusement les cheveux d'Änschenn et lui murmura un "Au-revoir". Puis elle passa la main sur la joue de Rowhanna, son visage marqué d'un sourire triste.
En ce monde, le mariage et l'amour n'ont rien à voir, mon enfant. Mais si vous décidez de défier le reste du monde, je vous souhaite bonne chance. A tout à l'heure, conclut-elle à l'adresse des deux jeunes filles.

Avec un regard pour Arzhel et Killian, elle sortit prestement de la pièce, prenant un port altier et un visage austère dignes d'une reine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net/index.htm
Änschenn Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 49
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 13
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Sam 10 Mar - 10:11

Änschenn se retrouva seule quand la Matriarche Myrdhin s'en alla voir les visiteurs annoncés.
Rowhana était dans ses pensées, La fillette ne savait pas quoi faire, ces réceptions remplies de grandes personnes l'ennuyaient.
Les gens parlaient, riaient, se racontaient leurs souvenirs passés, Änschenn ne connaissait personne. Après avoir fait le tour de la grande salle, elle revint près de sa sœur et tourna autour d'elle, ennuyée.
Elle leva ses yeux vers elle et, curieuse qu'elle était, la cribla de questions.

Rowhana, dites-moi, s'il-vous-plaît… Je…J'ai vu que vous regardiez souvent ce Monsieur…

Elle désigna Arzhel du doigt.

Qui est-ce, comment s'appelle-t-il ? Et pourquoi ? Pourquoi parle-t-il si durement au jeune homme avec lui ? Que ce passe-t-il ?

N'entendant qu'un vague soupir de la part de sa sœur, elle continua son enquête. La fillette se remit à tourner lentement autour de Rowhana. Sautillant quelques fois, elle finit par se planter devant elle, mains derrière le dos, pour imiter la position et l'élégance du soldat. Elle reprit de sa petite voix aiguë:

Rowhana…Je m'ennuie ici…pourquoi sommes-nous venues ? Je sais qu'il s'agit d'un mariage…Ce sont des amis de père ?

Se remémorant le passage de la fameuse lettre et la discussion entre Lucius et Rowhana, elle recommença.

Et…et cette lettre ? Vous savez, celle que vous avez donnée au grand monsieur aux cheveux gris ? Que contenait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Sam 10 Mar - 10:28

Rowhana nota une pause,une pause qui aurait pu paraitre interminable pour sa jeune soeur.Elle contenue toute sa suprise et sa gêne.Elle se contenta de brusquement baisser la main de l'enfant.

"Änshenn!Voyons...On ne montre pas les gens du doigt.C'est très impoli et vous le savez.Quand à la lettre...vous le saurez bien assez tôt.Pour votre gouverne,cet homme se nomme Arzhel Myrdhin et vous êtes bien trop jeune pour juger de son ton,d'ailleurs vous êtes dans l'erreur,ma chère, c'est ce jeune homme qui se montre froid envers lui.Et puis....je n'ai pas à discuter de cela avec vous.Je vous ai déjà fait la remarque,votre curiosité vous perdra.Et je suis désolée de vous imposer ça mais notre présence est requise.Elle caressa sa joue et lui sourit."Allons,soyez un peu patiente et tentez de vous trouver une amie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renaud Reinhart
Cousin
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 28
Famille : Reinhart
Âge du Personnage : 19 ans
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 11 Mar - 8:24

[Désolé de ne pas avoir poster depuis longtemps. Vraiment désolé...]

Renaud observait toute la scène, silencieux. Il n’avait certes pas manqué d’apercevoir la ravissante jeune femme qui était arrivée mais contrairement à son habitude il ne lui avait pas fait son numéro de charmeur. Il avait sourit et avait admirer la beauté et la plupart de l’arrivante mais en silence. Ne effet, son frère Darion était plutôt malade, et Renaud comme de nombreuses fois s’en occupé en essayant que nul ne porte le regard sur son jumeau. Il l’avait entraîné dans un coin afin que nul n’est à redire de leur conduite. Renaud connaissait son frère mieux que personne même si bien souvent il se demandait comment il pouvait faire pour se présenter dans un tel état. Mais Renaud ne pouvait s’empêcher de sourire. Il aurait tant donner pour pouvoir se montrer sous son vrai jour mais non, la famille ne comprendrait pas. Après tout il était la nouvelle génération de Reinhart, sa famille comptait sur lui.

Renaud n’avait pas quitté des yeux les nouveaux arrivants. Et avait noté le différent qui semblait opposé les deux Myrdhin. Un sourire apparut sur son visage. Tout était bon a noté. Renaud laissa échappé un bâillement. Il avait peu dormi cette nuit et bien que sa jeune et charmante maîtresse est tout fait pour son repos, il n’était pas dans sa plus grande forme même si son éducation ne pouvait le permettre de le monter. La jeune femme s’était approché de la petite fille. Et elles étaient seules. Exactement le moment où Renaud comptait bien l’approchait. Il sourit à son frère et lui fit un clin d’oeil. Il se demanda néanmoins si ce dernier l’avait perçu vu l’état où il était mais cela importait peu en cet instant.

Il laissa son frère cuvait son vin et alla se présenter aux deux sœurs.


Mesdemoiselles, puisque nul ne nous a présenté, je me permet de le faire alors. Je suis Renaud Reinhart, neveu de ce cher Lucius par mon père. Si j’ai bien entendu vos nom, vous vous nommez Rowhana, dit-il en se tournant vers l’aînée
et vous mademoiselle Änschen, en se retournant cette fois vers la cadette.
Ai-je bien entendu ou ai-je mal compris?

Il fit une pause, souriant à toutes les deux et reprit:

Si je peux en quoi que se soit vous être utile…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adelune.skyblog.com
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 11 Mar - 8:47

Rowhana eût un sourire narquois.Elle était habituée à rencontrer ce genre d'hommes,le sourire trop charmeur pour être sincère.Elle avait noté le clin d'oeil qu'il avait fait à son frère mais avait tourné son regard juste à temps pour qu'il ne s'en appercoive .

"Vous oreilles sont bien aiguisées,il faut croire,vos yeux aussi..."Elle marqua un temps de pause et plongea son regard grenat intense dans celui du jeune homme.Un regard plein d'assurance et entendu.

"Effectivement nous n'avons été présenté,votre père est un homme très...occupé.Mais mon père étant un proche ami du Seigneur Reinhart,j'ai eu vent de votre existence.Ne serait-ce pas votre frère là-bas?"Elle tourna son regard vers le jumeau de Renaud sans laisser transparaître ses pensées.

"Il a l'air mal en point...Dure soirée."Elle sourit encore et son regard se fit plus perçant.

"Vous avez reconnu ma jeune Soeur Änshenn.J'espère que vous saurez la divertir,car voyez vous...elle s'ennuie et puis...vous vous proposez si gentilement.Votre compagnie lui sera très utile en effet."Elle se retint de rire et lui sourit poliement.

Änshenn,très chère,prenez donc le bras de ce charmant jeune homme qui saura j'en suis certaine vous divertir.


Dernière édition par le Sam 24 Mar - 8:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Änschenn Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 49
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 13
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 11 Mar - 9:00

Änschenn n'avait pas tout suivi à leur conversation, perdue dans ses réflexions.
Rowhana n'avait pas voulu lui répondre, toutes ses questions restant sans réponses la tracassaient, elle voulait savoir. Son aînée s'était contentée de lui baisser la main, et de lui dire le prénom de l'homme à qui elle jetait ces regards si différents de ceux qu'elle connaissait.


*Arzhel…*

La fillette avait la réponse à une seule de ses questions, elle s'en contenta.
C'est alors qu'un grand jeune homme aux cheveux clairs s'avança et se présenta noblement.
Rowhana avait répondu la première, Änschenn restant en retrait, toujours prisonnière de sa timidité. Celle-ci augmentée par une présence masculine, elle n'osa pas ouvrir la bouche.
Sa sœur avait lui avait proposé de prendre le bras de Renaud, ainsi avait-elle entendu qu'il se nommait. Ses joues devinrent rouges, elle ouvrit de grands yeux en direction de Rowhana, se demandant ce qu'elle pouvait bien insinuer là-dessous.
Le grand homme blond avait prononcé ses paroles d'une voix qui plut grandement à Änschenn.
Il avait l'air gentil et son visage gracieux avait su envoûter la fillette.
D'une voix de plus en plus inaudible, elle répondit:


Oui…Änschenn…

Elle s'avança lentement, tête baissée et leva son bras assez haut, sa petite taille l'empêchant de prendre correctement le bras de Renaud, à qui elle fit un sourire plein d'enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renaud Reinhart
Cousin
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 28
Famille : Reinhart
Âge du Personnage : 19 ans
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 11 Mar - 9:26

Renaud sourit à la jeune femme. Il se rendit rapidement compte qu’elle était plus qu’intéressante. Il lui rendit son regard. Renaud aussi était sûr de lui et il lui fit comprendre. Oh oui, cette jeune femme était plus qu’intéressante. Il fut charmé par son aisance et surtout à son assurance. Mais il serait dur de la conquérir ce qui au lieu d’énerver le jeune homme ne pouvait qu’attiser son désir de se faire aimer d‘elle. Cette jeune femme n’était pas comme les autres.
Il suivit son regard quand elle commença à parler de son jumeau. Il avait tout fait pour que nul ne lui prêta attention mais il semble que rien n’échappa au regard de la jeune femme. Il prit un air dégager et dit:


En effet. Mon frère a eu envie de fêter à l’avance le mariage de ma cousine. Il aime tant la fête même s’il oublie souvent de se retenir.

Son frère était-il toujours obligé de se conduire comme ça? Bah, il était assez grand pour se débrouiller tout seul même si bien des fois il mettait Renaud mal à l’aise. Mais c’était son frère jumeau et il devait le protéger.
Renaud se retint de justesse de faire la grimace. La jeune femme l’avait prise à son propre jeu. Il sourit malgré lui, après tout cela il pouvait très bien s’occuper de la petite fille. Il sourit et répondit très poliment:


Si elle veut de ma compagnie, je suis sûre qu’elle se déridera.

Il se tourna alors vers la petite fille Anschenn. Cette jeune fille avait pris son bras mais il semblait que sa taille soit un handicape majeure. Renaud sourit à son tour à la jeune fille. Il espérait qu’elle fut aussi intéressante que sa sœur aînée. Il lui parla d’une voix douce et déclara:

Alors on s’ennuie? Pourtant j’imagine que vous n’avez pas encore tout visiter ici. Si vous voulez je serez votre guide et vous ferez découvrir les innombrables cachettes de cette immense demeure.

Son regard se perdit au loin. Il se souvenait qu’enfant lui et son frère s’était souvent caché. Et puis il y avait eu des rendez-vous amoureux dans les couloirs du château… Il secoua la tête et revint à la réalité et reprit la parole.

A moins que vous ne vouliez faire autre chose. Alors mademoiselle que choisissez vous?

Il souriait toujours, comprenant que la petite fille s’ennuya ici, au milieu de tout ses adultes. Mais il espérait la divertir et peut-être aussi gagner le cœur de son aînée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adelune.skyblog.com
Änschenn Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 49
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 13
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 11 Mar - 9:53

Plus rassurée à présent par la douceur de la voix de Renaud, Änschenn se présenta plus ouverte. Celui-ci lui proposait quelques activités que sa curiosité lui recommandait de faire.
Visiter cette immense demeure ? Trouver tous les passages secrets et cachettes ? Rien de mieux pour la fillette qui adorait l'aventure. Ravie de savoir que son ennui allait se dissiper, elle sourit et un éclat de joie brilla dans ses yeux.

Oui !! Quand y allons-nous ? J'ai bien envie de visiter…vous dites qu'il y a des cachettes ? Quel genre ? Dans les couloirs ? Dehors ? Il y a des tunnels enfouis ?

S'apercevant que son enthousiasme prenait le dessus, elle se calma et freina l'allure de ses paroles. Lâchant le bras de Renaud, elle se mit face à lui, et déclara, se rappelant l'éducation qu'elle avait reçue, et les bonnes manières:

Merci, Messire Renaud, de bien vouloir m'accorder votre compagnie et votre connaissance des lieux.

Elle lui fit un sourire, encore plus grand que celui que l'on pouvait lire sur ses lèvres depuis la venue du bel homme. Jamais elle n'avait ressenti un tel rebondissement au cœur en présence d'un homme. Elle avait toujours été gênée. Renaud était bien plus grand et devait bien avoir au moins 5 ans de plus qu'elle. La fillette admirait ses yeux clairs et ses cheveux couleur de paille. Cela donnait un charme au jeune homme, qu'elle eut tout de suite fait de remarquer.
Elle attendit, sagement pour ne pas déranger son aînée dans la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 11 Mar - 11:03

"Vous vous entendez déjà à merveille,quel charmant couple.Vraiment vous êtes adorable."

Elle se riait intérieurement de Renaud,car elle avait deviné dans son regard que ce n'était pas sa cadette qui avait attisé son audace.Elle glissa une main dans les cheveux de sa soeur.

"Bien,amusez vous et faites bien attention à elle,Sieur Reihnart,je n'aimerais avoir à vous en vouloir."

L'ironie était visible,elle se contenta d'accompagner ses dires d'un large sourire.Elle s'éventa car bien qu'elle parrût à son aise,le monde l'étouffait.Sa poitrine se soulevait plus rapidement depuis qu'elle était entrée dans la piece.Elle jetta à nouveau un regard à la scène qui se jouait près d'eux,les retrouvailles d'un père et son fils,et elle croisa à nouveau le ragard du jeune Myrdhin.Elle détourna presque aussi vite son regard et le reporta au couple Änschenn-Renaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renaud Reinhart
Cousin
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 28
Famille : Reinhart
Âge du Personnage : 19 ans
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 11 Mar - 11:43

Renaud sourit. L’enthousiasme de la petite fille était contagieux. Il avait lui-même envie de visiter ce château. Et il était même content qu’une jeune personne veuille découvrir le château tel qu‘il l‘avait vécu enfant. Il mit une main dans ses cheveux, les ébouriffants ce qui le rendait plus jeune. Une lueur étrange brillait dans ses yeux. Il regarda son frère, il aurait aimé qu’il puisse venir avec lui. Mais Darion n’était pas en état. Il soupira. Ce sera sans lui. Puis il vit le regard de la jeune fille et s’expliqua sur son attitude.

J’aurais aimé que mon frère vienne avec nous, mais il est fatigué. Tant pis, ce sera sans lui.

Puis il vit la jeune fille se mettre en face de lui. Elle lui faisait face et lui montrait ses bonnes manières. Elle lui rappelait quand il avait son âge et que déjà il aimait montrer ses bonnes manières. Il sourit à nouveau. La petite fille lui en rappelait une autre. Elle devait avoir à peu près son âge quand… Le passé est la passé, inutile de revenir dessus. Il reprit son ton charmeur et continua:

Mais, mademoiselle, cela est tout naturel.

Il prit un air de conspirateur et dit sur le ton de la confidence.

Les cachettes sont un peu partout dans le domaine. Mais les plus intéressantes sont dans la demeure même. Alors prêtez moi votre main et allons -y.
Il jeta un dernier coup d’œil à la sœur ainée et lui offrit son sourire le plus charmeur. Et il lui répondit courtoisement.

Ne vous inquiétez pas demoiselle, je veillerais sur elle comme à la prunelle de mes yeux.


Puis il entraîna la fillette à sa suite, vers l’escalier principal, après avoir lancé un clin d’œil à Rowhana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adelune.skyblog.com
Arzhel Myrdhin
Oncle


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mer 21 Mar - 14:52

Amplifiés, minimisés, les mots tournoient sans cesse dans une prison de chair. Une enclave d’os, de muscle, d’organes. Telles les saisons qui s’en vont et reviennent toutes ces phrases, ces injonctions, cette amertume le foudroient et errent d’un pan à l’autre de son esprit. Son regard en cherche un autre, il contemple Rowhana. Gwenhwyfar n’est plus là, ainsi que Renaud et Änschenn. Il ne les a même pas vu partir. Son attention n’est restée que sur celui qui lui fait face : son fils. Il repose son regard avenant sur celui de son fils, plus empreint de rancœur que tout autre.

Arzhel aimerai soupirer. Laisser partir en un souffle toutes les erreurs accumulées. Ne récupérer qu’une vision uniforme des choses, pouvoir simplement découvrir cette étrange personne qui lui fait face. L’inconnu fait peur aux hommes, mais l’inconnu attire aussi ces mêmes hommes… La peur de l’inconnu n’est que l’éveil de la curiosité, de l’intérêt.
Le celte comprend la position dans laquelle est son fils. S’il eut été dans la même position Arzhel sait que sa réaction aurait été similaire. Pas exacte, mais ressemblante. Il prit une profonde inspiration et parla.

« Oui, je n’étais pas là. Mais tu as découvert des choses bien plus intéressantes avec ta tante qu’avec moi… »

Il avait opté pour un ton en accord avec celui de son fils. L’exotique cocktail d’une voix en peine accompagné d’une forme de douceur. Un optimisme, peut être une négation. Le pouvoir de ne pas voir la réalité telle quelle est.

« Mais je serais là pour tes futurs exploits. Oui c’est vrai qu’on ne rattrape pas les années passées… mais on essaye tout de même. J’essayerais. J’essayerais… »

Il voudrait abaisser son regard, en un geste humble. Arzhel soutient le regard de son fils, il ne veut pas lui laisser remporter cette victoire, une bien amère victoire pour Killian. Une vigueur nouvelle l’envahit à l’idée de le découvrir. De le connaître. Son attention à défaut de ses yeux retourne quelques instants sur les autres occupants de la salle. Nombreux sont ceux qui sont à être partis. Restent seulement quelques personnes dont Rowhana, seule. Il aurait osé l’inviter à les rejoindre, dans d’autres conditions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Myrdhin
Cousin
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 33
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 24 ans
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Sam 24 Mar - 6:26

Le temps était suspendu. Ou alors les minutes s'étaient transformées en heures. Killian ne faisait pklus attention à rien, hormis au visage de son père, cherchant à y déceler les émotions qui auraient pu apaiser son chagrin d'enfant délaissé. C'était idiot de nourrir encore des griefs à cet égard, il en avait conscience. Il avait été élevé par Gwen et Hoël, qui lui avaient donné tout l'amour possible. Il était devenu un homme, il avait aimé, il s'était battu... Il avait fait son chemin sans Arzhel. Et malgré tout, il manquait cette présence paternelle. Le pire était de savoir que son père était vivant, en pleine santé, mais trop occupé pour seulement faire attention à son fils. Arzhel était un égoïste qui n'avait pas su assumer lepoids de ses erreurs passées et avait continué sa vie comme si de rien n'était. Comme s'il n'avait pas un enfant à charge.

Et maintenant qu'il était face à ses responsabilités, Arzhel cherchait quoi dire, comment se racheter. Mais il était trop tard. Malheureusement, trop tard. Et Killian, dans son attitude ne se rendait pas vraiment compte qu'il ne laissait aucune chance à son père de réparer ses erreurs passées. Il n'avait pas assez de recul pour faire cela. Arzhel soupira et finit par répondre. Oui, il n'était pas là, mais c'était mieux pour Killian. Sans doute la chose à ne pas dire. Le regard gris du jeune homme se chargea d'ombres.


- "Ne me dites pas que c'était pour mon bien. Ayez au moins l'honnêteté de reconnaître que j'étais un poids pour votre existence aventureuse et ne vous cachez pas derrière de fausses excuses bienveillantes."

La voix était cinglante et tranchante, tandis que le regard était ombrageux. La voix douce et peinée du père ne suffisait pas à percer la carapace de rancoeur érigée autour du coeur du fils. Pourtant, les paroles suivantes réussirent à calmer la colère sous jacente de Killian. Les regards s'affrontèrent. Arzhel ne pouvait pas baisser le regard et faire amende honrable aussi humblement. Ce n'était pas dans son caractère. Ni dans celui de Killian. Il détourna le regard et croisa à nouveau celui de la jeune Rowhana. Gwenhyfar n'était plus là, de même que la petite Van Saahr. S'était-il passé tant de temps? Il remarqua que son père regardait dans la direction de la demoiselle lui aussi et il soupira. Une tierce personne ne serait pas malvenue pour apaiser un peu les tensions de ce terrible tête à tête.

- "Nous verrons. En attendant, joignons-nous un peu plus aux invités. Nos n'avons que trop été sujets d'attention."

Et ce disant, il se dirigea vers la jeune demoiselle. Il n'avait ni émis le souhait que son père aille voir ailleurs, ni qu'il le suive. Il faisait ce qu'il voulait, même si inconsciemment, il préférerait rester avec lui, avec une tierce personne capable de canaliser leurs sentiments respectifs. Il s'inclina légèrement devant Rowhana.

- "Vous voilà esseulée mademoiselle Van Saahr. Votre soeur vous fait-elle quelques infidélités?"

Pourvu que la Dame accepte une conversation un peu plus légère et lui permette ainsi de retrouver son aplomb et sa nonchalance habituelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Sam 24 Mar - 7:56

Rowhana avait pu lire clairement la colère embraser les yeux du jeune Myrdhin et son coeur se serra,si fort qu'elle manqua quelques instants de souffle.Elle s'éventa et pour cacher une larme naissante et pour cacher son souffle court,saccadé.Elle aurait voulu parlé mais que pouvait-elle ajouter à l'affaire sans fâcher le jeune homme.Elle connaissait la raison de l'abandon d'un homme qui ne cherchait que pénitence auprès de son fils et ce secret devenait chaque jour de plus en plus lourd.Son grenat regard plein d'eau,se posa lentement sur Killian.Le regard complexe et la gorge tremblante,elle s'efforca de sourire et d'acceuillir sans colère le jeune homme.Elle inclina la tête et présenta sa petite main gantée.

Il faut croire que le jeune héritier Reinhart à des charmes plus convaincants que les miens.Elle rit de son rire claire.

Elle ne savait trop quoi ajouter.Elle aurait aimé lui dire qu'il était aussi entêté que son père,qu'il lui ressemblait bien plus qu'il ne le pensait et que la fierté,la fougue dont il faisait preuve aujourd'hui est la même que celle qui a causé bien du mal à son père.La jeunesse...voilà le véritable mal de cette affaire.Elle s'éclaircit la gorge et prit le ton de la confession,puis s'approcha de son oreille.

J'espère que comme moi vous abhorrez ce genre de réunion,empreinte de complots de toute sorte,d'hypocrysie.Cardit-elle encore plus bas et s'approchant d'avantage pour être certaine de ne point être entendu...ne le dîtes à personne mais...Je suis toujours celte...Je n'ai jamais accepté de me convertir.Croyez vous que les personnes présentes m'auraient traité différement si elles l'avaient su?

Elle sourit à Arzhel l'invitant à les rejoindre.

Venez donc nous rejoindre mon Seigneur.Ne restez dont pas la mine renfrognée au centre des attentions.Nous n'avons eut le plaisir d'être ...présenté,il me semble.Elle sourit.

Dîtes moi Messieurs,que pensez-vous du couple que forme ma soeur et le jeune Renaud?Elle rit amusée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzhel Myrdhin
Oncle


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 25 Mar - 8:26

Lumières d’ombre. Elles sont trois lumières, trois dans cette salle. L’ombre ronge leur âme, de deux de ces lumières. Ils sont influencés par une ombre, une ombre qui tient éloigné une lumière de l’autre. Le père et le fils se font face. Tour à tour leur regard se détourna l’un de l’autre afin de se poser sur celui de Rowhana. Ses pensées s’entremêlèrent, s’entrecoupèrent, se mélangèrent. Plus, toujours plus. Toujours plus de problèmes se succédant les uns aux autres. Il suivit de ses yeux son fils. La peine se mêlait à… la colère. La peine de le voir dans l’erreur. Comment osa-t-il proférer de telles paroles, lui qui n’en sut rien ? L’envie grandissante de faire exploser ses sentiments, lui faire ravaler son verbe acéré et lui faire comprendre son erreur. Cependant l’heure ne fut pas à la dispute, pas en ce mariage et pas lorsqu’ils ne fussent pas seuls. Les mots ne franchirent pas ses lèvres. Décontenancé. Eut-il été utopiste de croire qu’il fut facile de lui parler ? Le celte maudit son incompétence prononcée, se gardant de foudroyer du regard cet homme. Plus que son fils fut-il un homme, ou plus qu’un homme fut-il son fils ?

« trop été sujets d'attention… » La fin de la phrase resta en suspens en lui. Comment écourter une conversation, comment la couper. Comment éviter les foudres paternelles d’un regard qui put être orageux. Rencontrer Hoel fut bientôt une nécessité à l’instar d’un besoin. Cette pensée fut bien vite remplacée par une autre. Sa prime réaction fut de prendre la phrase d’un sens plus mauvais qu’elle ne le put être. Au fond, le jeune homme eut raison. Une troisième personne stopperait leur mots, leur querelle.

La voix de Rowhana résonna à ses oreilles. S’approchant, l’air grave s’affaissa et permit à un autre, plus volubile, de s’installer.
« Arzhel Myrdhin. Et vous êtes, Damoiselle ? » Un sourire s’installa sur son visage.

Lueur. Il ne s’agit plus de lumières. Une lueur d’incompréhension s’installa dans son regard. Pourquoi cette question ?

«. Je ne les connais pas vraiment... Je ne saurais me prononcer.»


Dernière édition par le Dim 25 Mar - 9:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Myrdhin
Cousin
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 33
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 24 ans
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 25 Mar - 8:51

Killian avait-il cherché à fuir une situation trop dérangeante en coupant ainsi court à la conversation? Oui, sans doutes. Sûrement que dans l'intimité d'un bureau où nulle oreille n'aurait pu les entendre, il aurait laissé éclater pour de bon cette colère qui l'étouffait. Mais ici, parmi tous ces chrétiens raffinés, il ne se sentait pas l'envie de passer pour un barbare vociférant. Il devait au moins cela à sa tante et son cousin. Il devait au moins tenter de bien se tenir et tenir de même son rang pour ne pas donner matière à conversations à tous ces chrétiens coincés. Et puis, quel plus ravissante diversion que la fort jolie Rowhana? Il serait bête de passer à côté d'un petit entretien avec elle et Killian n'était pas homme à rater pareille occasion. Cette femme mystérieuse l'attirait irrésistiblement et c'était bien son instinct et ses émotions qui le guidaient en ce moment.

Aussi avait-il entamé la conversation avec la Dame sans réelle difficulté, habitué à ce genre de choses. Et heureusement, la jolie Rowhana semblait être aussi perspicace et rusée que belle puisqu'elle répondit d'un ton léger, comme pour faire se dissiper la tension alentour. Killian sourit à la réponse de la jeune femme, alors qu'elle riait, produisant un son argentin. Le rire s'éteignit et elle sembla réflechir, puis elle se racla la gorge et s'approcha de lui. Il se baissa légèrement, sentant qu'elle lui confiait quelque chose et soulagé de pouvoir se changer les idées en jouant le jeu. Et de fait, sur le ton de la confidence, elle lui parla de son exécration pour toutes ces simagrées, avant d'ajouter un ton plus bas encore qu'elle ne s'était point convertie comme tout le monde le pensait. Puis, elle finit par une question à laquelle il répondit sincèrement :


- "Je pense que oui. Au lieu d'une noble Dame chrétienne, vous ne seriez plus à leurs yeux qu'une sauvageonne celte qui se donne des grands airs. Pour la plupart en tout cas."

Il sourit doucement, sourire qui se crispa légèrement quand Rowhana invita Arzhel à se joindre à la conversation. Killian se répéta mentalement qu'il devait faire des efforts et essayer de considérer son géniteur d'un oeil objectif. Ce n'était pas facile. Le guerrier se montra alors bien plus charmant avec la demoiselle, quittant son air renfrogné pour un léger sourire. Rowhana leur demanda alors ce qu'ils pensaient du couple formé par la jeune Anshenn et Renaud et Arzhel répondit qu'il ne pouvait pas se prononcer, ne les connaissant guère. Killian répondit à son tour :

- "Il semblerait que Messire Reinhart vous ai préféré votre adorable soeur. Il est vrai que le choix a du être difficile. Votre soeur est charmante."

Il y avait comme une légère ironie dans les premières paroles. Il était sincère en disant que l'enfant était vraiment jolie, mais il doutait que Renaud se soit amusé à préférer la cadette à l'ainée. A moins que ce ne soit une manoeuvre pour s'attirer les bonnes grâces de Rowhana. Pourtant, Anshenn avait cette innocence et cette fraîcheur qui faisaient qu'elle devait être capable d'alléger les soucis des adultes et d'amadouer les coeurs les plus durs. Mais Killian n'avait jamais été très doué avec les enfants. Il ne savait jamais comment se comporter avec eux.

- "En tout cas, ils ont l'air de bien s'entendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mer 28 Mar - 0:42

Rowhana sourit et fit une gracieuse révérence face à Arzhel

Damoiselle Rowhana Von Saahr pour vous servir... Je suis..enchantée de faire votre connaissance.

Bien que son regard se maquilla de malice,son visage n'est resta pas moins impassible.

Elle s'attendait à ce que le père Myrdhin n'ait aucun avis sur le couple que formait sa jeune soeur et Renaud,son nouvel ami.Elle sourit amusée et se tourna vers Killian posa une main sur son avant bras,dans un geste amical et spontanné.


Vous avez raison ma soeur est splendide et deviendra une belle jeune femme. D'ailleurs la concurrence devra m'inquieter. dit-elle,accompagnant ses dires de son rire cristallin.
Je serais au contraire très heureuse qu'elle devienne la magnifique jeune femme qu'elle tend à devenir.Elle fera souffrir bien des coeurs. Tout ça...c'est fini pour moi...

Elle marqua une pause et en profita pour tourner son regard vers les oisillons qui s'agittaient en attendant leur mère.Puis,elle repensa à cette soeur...fille des terres celtes,dont personne ne parlait.Elle aurait aimé se rire de ses chrétiens fardés et pouponnés comme des dames.Mais il était bien loins le temps ou sa soeur riait avec elle,bien loin le temps où...
Rowhana sortit brusquement de ses songes,comme un retour soudain à la réalité alors qu'elle était prisonnière de ses souvenirs.


Oui...oui...Ils ont l'air de bien s'entendre.Ils sont tout à fait charmants.Bon nombre de soupirants se battront pour obtenir de mon père sa main.

Elle sourit mais le coeur n'y était pas,bien que nul ne peut s'en appercevoir.Elle avait appris durant ses longues années à maquiller ses émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarKüs Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 43
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 1 Avr - 17:36

Un carosse arborant les armoiries de la famille Von Saahr s'arrêta devant les marches de l'escalier d'entrée. Un valet s'empressa d'ouvrir la porte, laissant le passager descendre.
Marküs, affaiblit par une longue convalescence, posa pied à terre en se maintenant d'une main à la portière du carosse. Il se redressa, pris une légère inspiration et leva la tête. Son visage était figé, comme à son habitude. L'oeil sévère, il grimpa jusqu'au hall d'entrée en rajustant sa tenue discrètement.
Un second valet vint l'accueillir et lui indiqua la direction d'une salle qui semblait déjà bien animée. Marküs se posta, main croisées dans le dos, à l'entrée de cette salle et observa les lieux tandis qu'on l'annonçait.
Il aperçut la plus jeune de ses filles s'éclipser au bras de celui qu'il lui espérait. Un discret sourire s'afficha sur son visage. Sourire vite éclipsé lorsqu'il se rendit compte que son autre fille, Rowhana, s'entretenait avec deux celtes. Le visage de Marküs devint soudain des plus sévères et ses mains se crispèrent dans son dos.
Marküs s'avança d'un pas lent mais assuré et rejoignit sa fille sans quitter les deux hommes du regard. Arrivé à la hauteur du petit groupe, il se pencha et murmura à l'oreille de Rowhana :


Je connais votre goût pour l'effronterie mais il me semble que nous devrions nous entretenir de certaines valeures ... En privé.

Marküs se redressa sans prêter la moindre attention aux deux hommes à côté de sa fille et lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Lun 2 Avr - 14:14

Rowhana souriante,devint soudain blême lorsqu'elle vit entrer celui qui depuis quelques années maintenant se voulait être son père.Elle baissa son regard grenat vers le sol,puis le plus discrètement possible,à l'abris des regards derrière son éventail,elle prit une ultime respiration avant ... d'entrer dans l'arène.Son père était le lion rugissant qu se jettait sur elle toutes dents et tous crocs dehors pour lui inspirer le respect,ou la lionne qui guête le moindre faux pas de la frêle gazelle ésseulée.

Elle releva les yeux et eut un regard qu'aucun ne lui connaissait,un regard plein de froideur,un miroire argent-glacé qui cachait un torrent d'émotions.Elle releva le menton comme le voulait son éducation,le port altier et autain ,elle fit une révérence des plus codées face à son géniteur et protecteur.Ses membres effectuait une danse complexe,le poignet souple et gracieux,le cou droit et tendu,le regard dans le vague,les pieds en pointes. Elle était le parfait petit automate régler par son créateur tout puissant.Son sang se glaca à l'entente des mots rigides de son père mais nul ne put en deviner l'ampleur.Son visage resta figé,vide d'émotions puis d'une voix claires cachant toute sa précédente assurance,elle répondit :


"Je n'en ai rien voulu noircir votre image,mon père.Veuillez pardonnez ma conduite inconvenante.Mais...avec tout le respect que je vous dois,mon père,laissez moi vous introduire aux seigneurs...de l'autre famille elle n'osa dire celte,car elle le savait cela aurait provoqué chez son père une colère noire....Sieur Myrdhin,fils,et Sieur Myrdhin,père."

Et comme son père le lui avait inculqué,elle ne croisa jamais le regard des deux hommes ,ni ne tourna son visage vers eux.Elle prononca ses mots,son regard toujours tourné vers son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scène III - Les Invités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lorsque vous avez des invités
» Enfant excité avec les invités
» Bonjour Invité !
» Alphas: vente jeu des invités + jeu de cartes des Alphas
» Chers invités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hymen Avorté :: La Scène :: Acte I-
Sauter vers: