Le Mariage aura-t-il lieu ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Scène III - Les Invités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Arzhel Myrdhin
Oncle


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Lun 2 Avr - 16:16

On vint annoncer le sire Von Saahr. Surprise. Elle vint se nicher dans son regard. L’étonnement vint s’agrandir avec la venue vers eux du sire. Grand, la stature d’un soldat. Arzhel avait rarement observé d’aussi grands hommes, lui-même étant déjà grand. Le celte l’observa les rejoindre de sa démarche minutieuse et il hocha du visage à l’arrivée de celui ci. Il put distinguer un peu plus les traits de son visage, peu marqués. Un homme assez impressionnant. Le Myrdhin lui reconnu un charisme, cette aura permettant d’encourager ses hommes sur le champ de bataille. Néanmoins il ne connaissait rien de cet homme, et un jugement hâtif lui conférerait une illusion, une esquisse d’idée insuffisante et incapable.

Si l’impression que lui donna le père le surpris, l’attitude de la demoiselle le stupéfia. Une attitude qu’il serait bien incapable d’adopter. Ses yeux vinrent de Rowhana au seigneur et du seigneur à Rowhana. Un regard à unique sens puisque aucun des deux Von Saahr n’apportèrent le leur sur les deux celtes. Le père et le fils. Arzhel ne sut que penser de ces mots, de ces attitudes. Tout ceci, toutes ces manières lui furent aussi incongrues qu’un arbre en plein milieu de l’océan.
Il se permit de réfléchir encore. Puis prit la parole.

« Seigneur Von Saahr. Je suis le… sieur Arzhel Myrdhin. » Un autre moment d’hésitation. « Frère du Patriarche… . »

Le mot sieur eut un goût étrange à ses lèvres. Seigneur, sieur, rien ? Qu’était-il ? La question suspendue en son esprit resta intacte. Son regard quitta le seigneur Von Saahr pour se diriger vers son fils. Il lui laisserait le don de se présenter à la manière plus noble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Myrdhin
Cousin
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 33
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 24 ans
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mar 3 Avr - 10:23

Quand Rowhana avait posé sa main fine sur le bras de Killian, celui-ci avait senti un étrange frisson le parcourir, bien que rien ne transparaissa dans son regard gris. Allons, il n'allait pas se mettre dans un tel émoi pour un si petit contact avec la jolie Van Saahr! M'ais il était étonné qu'une femme se permette ce genre de choses. Pourtant à bien regarder Rowhana, cela n'avait rien d'étonnant. Elle lui confia alors que sa soeur devie'ndrait fort belle, ce à quoi il acquiesça avant de sourire quand elle répliqua qu'elle devrait s'inquiéter de la concurrence. Son rire cristallin était un baume sur l'âme à vif du jeune homme. Mais son sourire disparut à la suite de ses paroles. C'était fini pour elle de faire souffrir des coeurs? Oh que non!

- "Je pense que vous avez tord sur ce point mademoiselle."

Elle marqua une pause pour répéter ensuite que bien des hommes se battront pour sa soeur. Il faillit demander si bien des hommes ne se battaient pas pour elle, mais il se retint : c'était plutôt inconvenant comme question. Et surtout, un homme de haute taille, le visage sévère fit son entrée au même moment. Il remarqua que Rowhana avait pâli et était même en train de se composer une attitude bien différente. Il comprit pourquoi au moment où il entendit le nom de cet individu. Le père de Rowhana et Anschenn apparemment.

Celui-ci s'avança vers sa fille et lui murmura quelques mots à l'oreille sans même accorder un regard aux deux celtes. Ce qui eu déjà pour conséquence de passablement énerver Killian qui n'avait pas besoin de grand chose. A sa surprise la plus totale, Rowhana se comporta en fille soumise et docile. Et il n'eut même plus le loisir de croiser son beau regard, puisqu'elle le garda obstinément baissé. Elle présenta tout de même les deux celtes et Arzhel fit écho à ses paroles, poliment. Pas Killian. Il ne pouvait pas dissimuler l'énervement causé par l'ignorance dédaigneuse de MarKus. Seulement, il le fit remarquer galamment, avec ironie. Il s'inclina bien bas, faisant une révérence parfaite.

- "Messire Van Saahr, je puis comprendre que la beauté de votre fille vous éblouisse au point de vous faire oublier la présence de toute autre personne... heureusement que nous comprenons cela et que nous ne nous sentons pas offensés de votre conduite."

Avec un malin sourire, il reprit :

- "Killian Myrdhin."

Insolent Killian? Oui, sans doute. Mais surtout, il trouvait que le Seigneur pouvait au moins feindre de ne pas considérer les Celtes comme des moins que rien. Il était déçu qu'un grand Seigneur ne fasse pas cet effort. Lucius jouait au moins le jeu, surtout avec tante Gwen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarKüs Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 43
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mar 3 Avr - 11:18

Les mains toujours croisées dans son dos, Marküs dut se faire violence pour ne pas corriger l'insolence de sa fille. Il lui arrivait, parfois, de maudire ce sang celte qui semblait prendre plus de place que le sien en Rowhana. Tout en elle respirait sa défunte mère, ce qui faisait le désespoir et la joie de Marküs.

La guerre lui avait appris à haïr les celtes tandis que son amour défunt lui avait apaisé le coeur. La mort de la mère de Rowhana avait scellé le peu de compassion qu'il éprouvait, à l'époque, pour ses ennemis.

Marküs en était là de ses pensées lorsque le plus âgé des deux hommes se présenta. Marküs se tourna vers lui. Son regard scruta celui du celte à la recherche d'une faiblesse enfouie. Il jaugea l'homme de la tête au pied.

Marküs allait ouvrir la bouche lorsque le plus jeune des deux Myrdhin lui adressa la parole.
L'impétuosité et, plus encore, le sourire du jeune homme amenèrent Marküs a crisser des dents. Chose qui ne lui arrivait que dans les brefs instants qui précédaient ses rares colères.

Par respect pour les circonstances qui les avaient réunis en ces lieux, Marküs préféra ravaler la rage qui montait en lui.
Marküs inclina légèrement la tête en direction du père puis, s'adressa au fil d'une voix qu'il s'efforçait de garder calme et posée.


Messire Myrdhin, vous comprendrez donc que, par soucis pour vos capacités occulaires, je soustrais à votre vue l'éblouissante beauté de ma fille.

Marküs entraîna alors Rowhana à l'écart après avoir salué le père d'un hochement de tête. Arrivé hors de portée de voix, Marküs lacha le bras de Rowhana. Sans la regarder, il lui demanda :

Que faisiez-vous avec ces ... Celtes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mar 3 Avr - 12:46

Rowhana sentit l'hésitation d'Arzhel et derrière se masque de froideur, un regard de velours derrière un masque de fer se posa sur Arzhel, presque pour taire les doutes visibles sur son visage mûr. Lorsque vint la réponse de Killian, elle dû jouer de l'évetail pour ne point laisser paraître un sourire naissant,sourire qu'elle étouffa en éclaircissant sa gorge.

La voix glacée de son père retentit à ses oreilles.Son comportement odieux et xénophobe lui faisait honte. Elle tût sa colère en un sourire aimable pour approuver des dires qu'elle abhorraient.

Elle sentit bientôt la poigne féroce de son père sur son bras frêle, elle se tordit les lèvres de douleur. Elle savait son père colérique mais jamais il ne s'était permis une telle violence à son égard, ce qui ne fit que réanimer la rébellion enfantine qu'elle avait travailler à réduire à néant.

Ses mots, plein de haine, des mots de haine envers son propre clan, le clan de sa mère, ses terres, sa patrie, son sang, c'était bien plus qu'elle ne pouvait supporter. Alors comme si son inconscient avait prit le dessus, lorsqu'elle reprit tous ses esprits, elle avait gifflé de toutes ses forces son pères, un geste accompagné de paroles qui n'auraient jamais du être prononcé...


"Plus de leur sang coule en moi que le vôtre!

Elle le regardait ébêtée, lui se tenant la joue et les convives les regardant, elle ne su que faire, elle était paralysée par son propre geste ... Elle reprit toute sa contenance et attendait que le courroux de son père s'abbatte sur elle .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarKüs Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 43
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mar 3 Avr - 13:11

Elle l'avait giflé ... En public. Comment avait-elle osé?

Plus de leur sang ... Plus d'eux ... Non!! Impossible!!

Marküs se tenait la joue, hébété, sans voix, incapable de rien, ni mouvement ni mot. Plus rien. Son monde venait de s'écrouler autour de lui. Sa chair l'avait renié. Sa préférée. Pourquoi? Comment? Et toutes ces idées, toutes ces questions, tout ce vide soudain sous ses pieds. Elle avait osé...

Le sang se remit à couler en Marküs. Un sang qui lui rougissait la joue. Un sang qui lui montait à la tête à vitesse grand V. Le sang qu'avait fait bouillir son propre sang. La colère montait en lui, inexorablement. Marküs avait beau essayer de toutes ses forces, de tout son amour pour sa fille. La colère enflait, gonflant les veines de son cou et de son visage.

Puis soudain, le geste, irréparable, regretté mais exécuter avec violence. Cette main qui s'écarte du corps et qui fend l'air vers le visage d'une enfant aussi forte que fragile. Le contact des os, la froideur de la peau.

Marküs avait giflé Rowhana dans un geste de réflexe après une agression mais sa colère étit véritable.


Eux ... Eux ... Alors ce sont eux les membres de ta famille? Ce sont eux qui t'ont donné ta condition? Eux ? Les Celtes ... Hérétiques ... Et bien va! Va-t-en avec eux! Rejoins ta famille!

Marküs, à peine remis d'une longue maladie, sentit soudain son corps défaillir. Il tituba sur quelques pas puis dut poser un genou au sol, exténué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mar 3 Avr - 13:27

Cette force incontrolée. Elle sentit sa lèvre se fendre sous le choc de la gifle puissante de son père, elle chuta à terre dans un cris bref et aigu.

Elle resta un moment sur le sol, interdite. Il est vrai qu'elle avait provoqué la flame, mais après tout n'avait-il pas insulté sa mère?Celle qu'il disait aimer avec force, son seul et unique amour, et voilà quand une seule phrase, il reniait cet amour, il le trainait dans la boue. Il parlait de sa mère comme d'une hérétique, une impie qu'il aurait prit par volonté d'affirmer sa puissance? Comment avait-il pu trahir sa mémoire?
Et cette gifle était la preuve que l'amour de sa mère n'avait pas suffit à lui faire oublier toute la rigidité de son éducation. Ni l'amour de sa mère, ni l'amour d'une fille.

Elle se releva le visage fermé ne laissant échaper aucune émotion. Elle rajusta sa coiffure et sa robe. Le sang coulait de sa lèvre. Elle s'éclaircit la voix presqu'indifférente et dit d'une voix claire


" Nous nous donnons en spectacle....p..."
Elle hésita à prononcer le mot père. "père...
Vos amis mettront cet incident sur le compte de mon sang celte qui vient entâché le pure sang chrétien et ne vous en tiendrons pas rigueur,après tout...vous n'êtes pas responsable des dégénéréscences d'une batarde... Vous n'aurez plus à souffrir de ma présence insultante en ces lieux ."


Elle s'éloigna la tête haute, sans rien ajouter d'autre. Elle n'eut aucun regard pour son géniteur et s'approcha de la fenêtre,qui lui avait servit de refuge à son entrée. Elle sortit un mouchoir blanc qu'elle aposa à sa lèvre pour en tarir le sang.


Dernière édition par le Mer 4 Avr - 7:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzhel Myrdhin
Oncle


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mar 3 Avr - 15:34

Deux temps trois mouvements. Et un peu plus de paroles.
Le fait que le père emmène sa fille parler à la discrétion de l’ouïe d’autres ne le surprit pas. Tout être lié par le sang à un autre, aussi proche dans leur cas a le droit aux discussions secrètes. La preuve, Arzhel vint de le faire quelques instants plus tôt en compagnie de son fils.
Ce qu’il ne put prévoir et qui le stupéfia probablement tout autant que l’assistance se fut le violent échange de mots et de gestes entre eux deux.
Une violence à l’image de la confrontation entre les deux peuples. Du sang. Toujours du sang. L’hémoglobine. Ô que l’on est habitué à cette frigide fragrance au clair de la lune, à l’ombre du soleil. La violence physique entre deux soldats ne l’eut pas choqué. Entre un père et son enfant, la chose était différente. Il s’estima heureux que lui-même n’en soit pas arrivé aux mains avec son fils.

Si la violence corporelle n’eut que peu d’effet, les mots cherchèrent à trouver tout le reste de la balance. Arzhel tiqua. Un homme comme lui, au beau milieu d’un mariage entre celtes et chrétiens prêt à se mettre à dos tous les celtes avant la cérémonie ? Etrange. Téméraire. Très téméraire. Le Myrdhin put sourire si la situation n’eut été aussi grave. Le sire Von Saahr évoquait la condition qu’avait conférés les chrétiens à sa fille. Assurément si la condition chrétienne était de s’attirer tous les regards des invités, crier des injures aux celtes devant eux lors d’une cérémonie où ils se trouvaient engagés et bien entendu faire une entrée remarquable alors elle était une remarquable condition.
Si Arzhel dans sa jeunesse fut réputé pour ses colères et sautes d’humeur, la guerre l’eut apparemment assagi. Une insulte aux celtes, pas de réponse violente. Qu’attendre d’un celte traître à ses origines de toute manière ?

Le Myrdhin vint trouver le regard de son fils. Il eut aimé restaurer leur honneur, mais la tension déjà trop palpable les animaient tous. L’heure n’était pas à déterrer une hache trop peu enfouie. Sagesse ou bêtise ? La vieillesse conférait la sagesse disait-on. La possédait-il ? Il l’espérait en tous cas.
Il observa encore un temps son fils avant d’observer Rowhana. Puis il se dirigea vers le Von Saahr afin de l’aider à se relever.

« La jeunesse est fougueuse. » Il eut un sourire gêné. Il baissa le ton déjà peu haut. « Je connais, ce genre de problèmes. Mon fils a cette même fougue. Ca passera avec l’âge, ou pas. Ils ont la jeunesse qui leur permet d’exprimer leurs sentiments. »

Quelques secondes s’écoulèrent. « Cette jeunesse qui nous fait tant défaut... » ajouta-t-il en un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarKüs Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 43
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mar 3 Avr - 15:59

Marküs se releva, fébrile, avec l'aide du Myrdhin. Marküs ne tenta pas d'éloigner les mains du celte. La faiblesse de son corps l'en empêchait.

L'homme lui parla sans détours de sa relation avec son fils. Ils vivaient les mêmes choses, les mêmes tourments. Marküs avait pourtant craqué. Peut-être était-ce dû à sa faiblesse physique qui avait atteint son psychisme.

Les esprits de Marküs se recentrèrent. Il voyait avec plus de discernement, et ce qu'il vit lui fit honte. Un honte qui lui déchirait le ventre et faisait saigner son coeur. Rowhana, sa fille, sa chair, versait le sang qu'il avait fait jaillir de sa lèvre. Un profond soupire jaillit des entrailles de Marküs.

Marküs se rendit alors compte qu'il était toujours appuyé sur Arzhel Myrdhin.


Veuillez excuser autant de familiarité, lui dit-il en souriant faiblement. Veuillez surtout pardonner ma bêtise, ajouta Marküs en se redressant. Je n'ai pas toujours été comme cela. Je suppose que vous connaissez un peu notre vie ... J'ai aimé une celte. Elle était belle comme le jour.

Marküs prit une inspiration et se ressaisit. Il regarda l'homme à ses côtés et osa lui sourire, puis son regard se perdit dans la direction de Rowhana.

Entre pères, je suppose qu'on peut se dire certaines choses. Marküs fit une légère pause avant de reprendre. Fougueuse elle l'est. Tout comme l'était sa mère. Il est clair qu'elle tient plus de sa mère que de son père ... de son vieux père.

Marküs se tourna vers Arzhel pour lui parler directement.

Nous avons fait la guerre. Nous avons tué chacun nos ennemis.Marküs regarda à nouveau sa fille.Mon ennemi est devenu mon amour avant de me donner la plus merveilleuse des filles.

Marküs baissa soudain les yeux

Elle ne me pardonnera jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Myrdhin
Cousin
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 33
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 24 ans
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mer 4 Avr - 0:19

Derrière la glace du Seigneur chrétien se cachait une colère sous jacente qu'il contenait pourtant. Il répondit de façon calme et posée à Killian, qui n'avait fait que le provoquer pour le pousser dans ses retranchements. Cet homme dédaignait les Celtes, et encore c'était un euphémisme. Rien que pour ça, Killian aurait été enchanté de voir le Seigneur se mettre en colère et tenter il ne savait quoi. Malheureusement, ce ne fut pas contre lui que le Seigneur se mit en colère. Il répondit courtoisement à Killian.

- "Certes, mais ne soyez pas trop égoïste et n'assombrissez pas trop sa beauté Seigneur..."

Si Arzhel se montrait réservé, ce n'était pas le cas de Killian. Il était sans doute plus à l'aise que son père dans ces mondanités (merci Gwen) et son aisance verbale lui permettait d'exprimer bien des choses sur un ton badin.

Le Seigneur Van Saahr s'éloigna donc avec sa fille, l'entraînant plutôt de force. Killian assista donc à leur entretien un peu plus loin et resta bouche bée en voyant Rowhana gifler son père. Puis, un lent sourire ourla ses lèvres. Il ne l'avait pas volé. Malheureusement, la riposte ne se fit pas attendre et la gifle du père envoya valser la fille à terre. Killian se fit violence pour ne pas intervenir. Il n'allait pas déclencher les hostilités aujourd'hui... pourtant, ça le démangeait fortement! Il jeta un regard à son père, se demandant ce que celui-ci pensait de cette conduite. Prêt à intervenir si MarKüs s'en prenait une fois de plus à Rowhana, il eut le plaisir de la voir s'éloigner dignement pour revenir vers eux. MarKüs semblait affaiblit par cette dispute. Et Rowhana ne lui accorda pas un regard. Killian n'hésita pas et se rapprocha de la jeune femme. Arzhel semblait avoir plus de capacités de pardon que son fils puisqu'il alla aider MarKüs à se relever.

Arrivé près de la jolie Rowhana, il hésita, ne sachant trop comment l'aborder. Il aurait voulu lui dire qu'il était fier de sa façon de répondre, que cela était bien celte...

- "Indubitablement, le sang celte est très présent chez vous."

Il sourit doucement.

- "Comment vous sentez-vous? Mal, je suppose."

Il regarda le visage de Rowhana, mais ne put voir la coupure dissimulée par le mouchoir. Doucement, il se saisit des mains de la jeune femme et les baissa, avec délicatesse et près à arrêter au moindre signe d'elle. Il ne voulait pas l'offenser... Juste la soutenir dans ce moment difficile.

- "Les pères ne nous comprennent pas toujours malheureusement... Et nos ne les comprenons pas. De là viennent tous nos malheurs."

Et il savait de quoi il parlait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mer 4 Avr - 3:18

Rowhana faisait face à la fenêtre, ni la pitié, ni la colère n'assombrissait son esprit et son coeur à cette heure. En réalité, aucune émotion ne la traversait. Elle sentit le jeune Myrdhin s'approcher d'elle, son hésitation était palpable et elle le comprenait, elle ne se montra pas hostile, constatant les efforts qu'il faisait pour lui parler. Elle se demandait parfois si elle avait l'air si rigide que les gens avaient peur de l'aborder.

Les premières tentatives du jeune homme étaient pleines de gênes et de retenue, ce qui la fit sourire intérieurement et la surprenait venant d'un homme qui semblait avoir forte habitude de se trouver en présence de femmes.
Il flata son égo en reconnaissant le sang celte qui coulait dans ses veines ce qui indiquait qu'il cherchait à s'attirer les faveurs de Rowhana qui fixait toujours la fenêtre. Il faisait des questions réponses, elle décida alors de répondre.


" Je ne vais pas mal non, vous vous trompez, je vais tout simplement."

Tandis qu'elle tournait son regard vers lui, elle sentit les mains du jeune homme presser avec douceur les siennes, en d'autre circonstances, il aurait sûrement regretté ce geste et alors qu'elle s'apprêtait à le lui faire remarqué, il prononca un mots qui prit en elle toute la profondeur d'un echo..." les pères " ... Ce qui n'avait jamais été une évidence à ses yeux jaillit à son esprit, cet homme qu'elle connaissait sans jamais y avoir pensé. Elle se tourna lentement en direction des deux "pères" comme les avaient si bien nommés Killian, tout en veillant à ne pas croiser le regard de son géniteur . Et elle constata l'accablante vérité , ils étaient vieux, tous deux. Puis, comme par peur qu'on lise dans ses pensées et frappée par l'évidence, elle se tourna à nouveau vers la fenête, mais cette fois-ci brusquement, comme quelqu'un qui aurai vu une chose effrayante. Tandis que les pensées se brouillaient dans son esprit,elle leva son regard vers la vitre .
Un reflet, le sien, celui de Killian...Deux visage qui se mêlaient en un seul reflet. Elle resta un moment ébahie, ne sachant quoi en penser, le temps sembla s'arrêter autour d'elle, elle entendait les conversations comme lointaines, les éclats de rires n'étaient plus que murmures...

Lui qui lui tenait les mains son visage qui se mêlait au sien. Elle se tourna tout aussi brusquement ,tournant le dos à ce reflet qu'elle ne voulait voir. Elle ne voulait pas non plus tourner son regard vers les "pères". Elle chercha alors du regard, une scène neutre qui aurait pu la sortir de ce monde paralèlle dans lequel elle semblait enfermée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Myrdhin
Cousin
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 33
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 24 ans
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mer 4 Avr - 12:41

Killian resta coi devant la réponse de Rowhana, il se sentait gauche et il n'aimait pas cela. Il n'en avait pas l'habitude en fait. Peut-être était-ilm intimidé par elle, parce qu'elle ne lui montrait pas qu'il lui plaisait. Jsqu'ici, toutes ses conquêtes s'étaient pamées devant lui, mais pas Rowhana. Et c'était ce qui la rendait si interessante. Et puis, il s'en voulait aussi de ne pas être intervenu plus tôt. Il aurait du empêcher le Seigneur Van Saahr de frapper sa fille. Mais il s'en était gardé, par soucis d'éducation... Qu'aurait dit Tante Gwen devant ce spectacle? Que c'était justifié? Ou au contraire, serait-elle intervenu avec son tact et sa délicatesse naturels? Il se demandait comment elle faisait pour être toujours aussi calme, rassurante et sûre d'elle... il était à mille lieux de lui ressembler et pourtant, il vouait une profonde admiration pour cette femme forte et douce à la fois. Peut-être était-ce pour cela que Rowhana l'attirait... parce qu'elle ressemblait à sa mère de substitution.

Mais alors qu'il parlait de leurs pères, un déclic sembla s'opérer chez la demoiselle, qui tourna lentement le regard vers marKus et Arzhel. Killian suivit son regard et remarqua lui aussi qu'ils étaient vieux, mais sans jugement péjoratif. MarKus semblait diminué, mais toujours aussi charismatique, de même qu'Arzhel, qui avait pourtant conservé sa silhouette de jeune homme. Sans se l'avouer vraiment, Killian était un peu jaloux de ces deux hommes au charisme écrasant. Il espérait qu'il en serait de même pour lui quand il atteindrait cet âge... S'il l'atteignait évidemment. On ne pouvait être sur de rien.

Rowhana détourna alors subitement le regard, tournant le dos aux deux patriarches, comme saisie d'horreur devant ce qu'elle venait de voir. Killian ne comprenait pas vraiment son comportement. Il regarda leurs reflets dans le miroir. Elle était si belle... Forte, mais fragile en même temps, terriblement troublante, et si près... A nouveau, elle se détourna et cette fois, Killian rompit le contact. Que cherchait-elle ainsi à fuir du regard? Que se passait-il dans cette jolie tête bien remplie?


- "Dame Rowhana?"

Il avait hésité à donner le titre. Il avait failli se contenter d'un prénom, mais cela aurait sûrement été mal prit.

- "Aller tout simplement, n'est pas aller bien non plus alors..."

Il soupira.

- "J'aimerais effacer cette ombre de votre visage si resplendissant tout à l'heure... mais je n'en ai hélas pas le pouvoir. Alors que vous avez su chasser l'ombre de mon coeur avec délicatesse..."

Effectivement, après l'affrontement avec Arzhel, Killian avait cherché de l'aide pour éloigner les ombres et Rowhana l'a lui avait apporté. pourquoi n'était-ilm pas capable d'en faire autant? Pourquoi les enfants étaient-ils si tourmentés par leurs parents et vice-versa?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Mer 4 Avr - 13:07

Rowhana qui s'était perdue dans ses pensées,fut ramenée à la réalité par la voix douce de Killian.Certes,le jeune homme était beau,mais son coeur fidèle l'empêchait d'apprécier sa beauté à sa juste valeur,et la reconnaître aurait plongé la conversation dans un registre fleuri qu'elle haissait plus que tout.Elle n'aimait pas les compliments faciles et trop répétés.Elle se lassait également très vite des hommes qui voulant atteindre un but flagrant,s'égarait en des poemes qu'ils ne métrisaient que peu ou pas du tout

Elle le regarda quelques minutes sans répondre,rien ne transparaissait sur son visage et pourtant milles questions se cachait derrière son regard vert.

"Pourquoi est-il si prévenant?D'autres jeunes filles ne méritent-elles pas autant d'attention?Que cherche-il?Pourquoi ces regards de velours et ces contacts si familiers,alors qu'il ne la connaissait pas?"

Une question jaillit de sa bouche sans qu'elle ne put la retenir.


"Si j'avais été chrétienne,auriez-vous été si avenant?Ou est-ce ce que vous appellez ma fougue celte qui vous attire?"


La chose était lancé et elle ne pouvait revenir en arrière.Elle pongea un regard profond en lui,comme pour le sonder,ce regard exigeait de lui une réponse honnête et sans détour.Elle lui donnait le droit de tomber le masque qu'il semblait porter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzhel Myrdhin
Oncle


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Ven 6 Avr - 10:49

Tandis qu’il aidait le Von Saahr a se relever, Arzhel observait Killian et Rowhana. Ils semblaient discuter. Son attention revint vers le noble chrétien alors que celui-ci acheva de se redresser.
L’homme toujours appuyé a lui, le celte ne le lui fit pas remarquer. Un haussement de sourcils tout au plus, un front qui se plissa.

Tant de déclarations. Il n’en eut pas demandé tant, et pourtant l’homme les lui donna. Cet homme qui, entrant dans la salle sans un regard pour les celtes, les insulta devant eux et à présent s’excusa. Le véritable homme haïssait-il les celtes ou étais-ce le contraire ? Les différents attitudes qu’il put adopter en aussi peu de temps déstabilisa quelque peu le Myrdhin.
Lui pardonnera-t-il la bêtise que le chrétien commit ? L’oncle Myrdhin ne sut que penser. Tout homme commet des erreurs, le chrétien en commettait une. Et comme toute erreur, elle peut être réparée. Arzhel se contenta d’hocher la tête aux premières paroles du seigneur Von Saahr.

Arzhel eut ensuite envie de sourire. Fougueuse Rowhana, mais son père aussi ! Quoi qu’impétueux aurait probablement plus convenu…

« Elle doit tout de même vous ressembler sur certains points. Les enfants sont un savant mélange de leurs parents. »
Son regard se tourna vers Killian. Avait-il hérité de ses bons ou mauvais côtés ? Un peu des deux peut-être…ou pas du tout.

Arzhel reconnut que malgré ce que le père avait pu faire quelques instants plus tôt et dans ses paroles qu’il regrettait déjà son geste. Le celte ne sut pas vraiment comme exprimer ses idées, s’il le devait ou non. « Elle ne me pardonnera jamais » disait-il… Killian lui pardonnerait-il un jour ?

« Le pardon ne s’obtient pas facilement, je vous l’accorde. Nous avons étés des combattants, nous savons qu’une blessure ne se referme pas d’elle même. Encore moins une blessure lorsqu’elle n’est pas physique… Le pardon n’est accordé qu’après une lutte… plus ou moins difficile. Ainsi sont les choses de ce monde… »

Un signe d’encouragement accompagna les mots.
Un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarKüs Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 43
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Ven 6 Avr - 11:21

Le celte lui avait sourit. Marküs se sentait perdu, désorienté. Toutes ces années de lutte entre les deux nations, tous ces morts. La paix se serait-elle signée en ce moment de faiblesse des hommes. Les nations se déchiraient à grands coups d'épée, les familles à coup de gifles. La situation était improbable, surréaliste. Dans d'autres circonstances, tout ceci se serait règler par le fil.
Les certitudes de Marküs volaient en éclats ... Mais en avait-il vraiment eut? Lui qui avait aimé une celte du plus sincère des amours, avait-il vraiment la haine qu'il affiche pour les celtes?
Marküs regarda le Myrdhin avec étonnement lorsque celui-ci lui dit que la fille devait probablement ressemblée un peu à son père. Qu'en savait-il? La connaissait-il à ce point? Derrière les paroles nuancées du celte, Marküs cru déceler des choses qui lui étaient cachées. Tout comme ces regards qui semblaient en dire long sur les relations entre le groupe des trois que Marküs avait interrompu à son arrivée.
Marküs rendit son sourire au celte. Les choses seraient différentes à présent. Marküs n'aurait su dire pourquoi mais il le sentait. Quelquechose se tramait. Marküs regarda dans la direction des deux jeunes. Il se sentit soudain plus vieux qu'il ne l'aurait imaginé.
Elle avait tellement grandit. Tant d'années avait été gâchées par la fierté d'un homme qui avait préféré faire la guerre pour oublier sa tristesse. Avec l'âge, Rowhana ressemblait de plus en plus à sa mère. Le vieil homme la voyait maintenant prête à partir, à se marier. Il avait tenté de repousser ce jour fatidique mais il devait se rendre à l'évidence ... Rowhana était une femme, forte certe mais elle avait besoin d'un homme à ses côtés.
Après avoir passé tant d'année à jouer un rôle, Marküs se sentait-il prêt à tomber le masque? Certe non. Tout devenait difficile pour lui et la maladie n'arrangeait rien à l'affaire. Il se sentait faible. Sa vie touchait à sa fin, il le savait. Le plus tard possible mais un jour quand même, il lui faudrait déposer les armes et rejoindre son amour dans l'Au-delà. Oui, mais lequel? Celui des chrétiens ou celui des celtes?
Marküs laissa là ses pensées morbides pour se consacrer à la scène qui se jouait devant ses yeux. Sa fille et le jeune Myrdhin lui rappelèrent la nécessité de trouver un bon parti pour sa fille.


Votre fils et ma fille ont l'air de bien s'entendre, dit-il à son voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Myrdhin
Cousin
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 33
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 24 ans
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 8 Avr - 10:25

Killian fut un peu désarconné par la question directe de Rowhana. il ne s'attendait pas à un si abrupt retour à la réalité. Il n'avait fait que tenter d'apaiser la peine de Rowhana, par mimétisme avec ce qu'il avait subi. il ne la comprenait que trop et c'était cela qui le touchait peut-être par dessus tout. Elle le regardait, lui refusant le droit de se soustraire à cette question épineuse. Et bien soit, il répondrait honnêtement!

- "Vous voulez la vérité? Ce qui m'a attiré en premier lieu chez vous, c'est votre beauté, ce que vous dégagez... peut-être qu'une chrétienne m'aurait paru fade et sans grand intêret, mais si elle avait dégagé la même chose que vous, elle se serait attirée mon attention aussi. Alors, oui, c'est votre fougue, votre force et en même temps votre fragilité latente qui me fascinent. La similitude avec mon propre cas aussi... Alors chrétienne ou celte, peu importe..."

Il se disait qu'il s'était montré un peu embrouillé peut-être. pourtant, c'était la vérité nue qu'il venait de lui livrer. Surtout en parlant de la similitude entre ces deux enfants mal aimés... Il regarda alors les deux pères et remarqua que MarKüs ne semblait plus aussi dédaigneux face au Celte. Il soupira... Il avait une fois de plus méjugé son père... Il se montrait bien plus diplomate qu'il ne l'avait pensé.

- "Je crois que mon père est plus doué que vous et moi pour apaiser le votre et abattre les préjugés..."

Y avait-il une note d'admiration dans sa voix alors qu'il disait cela? Oui, un peu... et de regrets aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzhel Myrdhin
Oncle


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Ven 27 Avr - 3:32

« Ah oui ? Vraiment ? »

Son ton devint interrogateur. Suspicieux, aussi. Une sorte d’ignorance mêlée de naïveté s’y mêla. Son regard se posa sur son fils et la jeune femme. S’entendre bien ? Des formalités, plutôt. Sans rien connaître de son fils c’est vrai que de loin ils semblaient plutôt bien s’entendre. Converser de formalités. Arzhel perçut les différents signes qu’arbora le Von Saahr. Il remarqua aussi le regard de son fils se posant sur eux deux. Qu’avait-il en tête ? Que prononçait-il ?

« Je ne l’ai pas remarqué… »

Sa voix se métamorphosa en un murmure. Le Von Saarh disait-il vrai ? Arzhel n’en avait pas l’ombre d’une idée. Il détacha ses yeux de Killian pour les reporter sur le sieur Von Saahr. Quelles étaient les pensées le parcourant en cet instant ? Curieux de savoir où le seigneur chrétien voulait en venir, sachant peut-être déjà la réponse en son fort intérieur, Arzhel n’en fit rien paraître pour autant.

Un bref regard sur la salle lui indique qu’il n’y a rien pour faire patienter les invités. D’autres invités encore à prévoir ? Certainement d’autres personnes importantes aux yeux des chrétiens. Les celtes ne sont pas encore là. Leur présence ne devrait pas tarder à se faire sentir. Un sentiment de malaise et de joie étreint Arzhel. Quelle sera leur réaction ? Pareille à la prime offense du seigneur Von Saahr ?

Son attention revient vers les présents de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanna Muirgheal
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 31
Famille : Muirghael
Âge du Personnage : 20
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 6 Mai - 6:57

[Hrp] Accompagnant le post,cette douce musique qui m'a inspirée.Ecoutez la.
rapidshare.com Irish_Music_-_Enigma_-_Lord_Of_The_Dance_-_Celtic_Dream.mp3
[Hrp]

De lourds sabots martelants le sol pavés. Une haquenée surgissant des plaines,la robe argentée, le sabot blanc, une bulle de pluie posée sur le front retenue par une fine chaîne dorée, des colliers d'or à l'encolure, une selle de cuir noir moiré frappée des armoiries d'une famille oubliée.

Un pied d'albâtre chaussé de soie blanche et de broderies argentines foula le parvis de la demeure Reinhart. Un torrent de soie, de cachemire, de brocart, de lin et de cordons d'argent afflua sur les marches de marbre menant au coeur des festivités. Une nuée de boucles rousses se mêlaient au cortège. Une front parré d'un diadème cristallin. Des yeux vairons jurant avec l'obscurité des couloirs. Les épaules nues dévoilant une cicatrice de naissance improbable, un symbole de vie,d'enthousiasme et de dynamisme,le triskel ornait sa peau pâle.

Le serviteur annonca la venue de la demoiselle.

"Damoiselle Evanna Muirgheal, fille de Finneas Muirgheal."

Elle décrocha la fibule sertie de joyaux qui retenait sa longue cape couleur neige, qui coula sur sa silhouette gracile, que le domestique s'empressa de ramasser. Elle lui adressa un sourire franc pour le remercier et détourna son regard si particulier vers l'assemblée.

Elle avancait d'un pas assuré mais léger. Sa robe donnait l'impression que ses pieds ne touchaient pas le sol. Elle progressait paisible au milieu des convives lorsque ses yeux s'arrêterent sur le Sieur Arzhel Myrdhin, grand ami de son père. Elle adressa à celui-ci un sourire sincère. La petite fille avait bien grandit. Elle espérait qu'il la reconnaitrait. Elle ne l'avait pas oublié, bien que son visage avait prit quelques rides, il demeurait inchangé. Le trouvant en pour-parler avec un Seigneur qu'elle ne connaissait pas, elle préféra s'isoler sur un banc de bois précieux. Son corsage n'affinait que plus sa taille fine mais l'habitude l'avait entrainé à endurer les souffrances que procuraient le vêtement. Elle apposa une main délicate pour s'appuyer. Elle remarqua un jeune couple qui semblait bien troublés par une conversation sans doute intime. Elle détailla le visage de la jeune femme. Elle était fort belle mais quelque chose avait imprimé sur son visage une certaine froideur, une douleur presque constante qu'Evanna pouvait ressentir chez elle. Puis ses yeux se portèrent sur le jeune homme qui l'accompagnait. Il était d'une beauté sauvage. Il ressemblait à l'un des personnages des contes qui naissaient dans son esprit et dont elle faisait récit aux gens du village. Elle l'observa plusieurs minutes avant d'être troublée elle-même par son manque de pudeur.

Elle se releva et glissa jusqu'à la deuxième fenêtre, frolant au passage le bras du jeune homme. Elle s'immobilisa face à cette baie. Son esprit se perdit alors dans les feuilles jaunies par le soleil. Soudain apparu une petite fée étincellante, qui avait surgit d'un des rayons de l'astre. Evanna sourit, son regard s'illumina. Le petit être vint frapper à la vitre. Evanna ouvrit
alors et les voiles retenus à ses bras par des bracelets argent, s'envolèrent derrière elle, accompagnant la danse de sa chevelure flamboyante. La créature féerique se posa sur le bout
de son nez et déposa de la poussière d'or sur son visage. La Muirgheal éternua et l'apparition disparu dans une explosion étincellante. La jeune femme sourit et revint à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Lun 7 Mai - 0:05

Rowhana le fixa un instant,un instant qui aurait pu être une éternité.Le jeune homme lui livrait sans vergogne ses états d'âmes et ses sentiments.Sans en ressentir aucune gêne.Il était là face à elle avec ton son aplomb avouant son attirance.

Elle continua de le fixer.Son regard était profond,elle ne souriait pas.Elle prit enfin la parle après quelques minutes.



Je suis ... flâtée par votre déclaration.Vous m'êtes fort sympathique mais mon coeur appartient à un autre et je préfère laisser là cette conversation bien trop intime pour deux jeunes gens qui ne se connaissent que depuis quelques heures.Je ne vous tiens rigeur de rien.Soyons amis.C'est tout ce que je peux vous offrir.

Puis,elle vit une belle jeune femme passer près d'eux.Elle nota son regard porté sur Killian et sa main qui le frôla avec pudeur.Elle sourit.

Pardonnez,mais j'aimerais rester un moment seule...les récents évènements m'ont...quelque peu troublée...et puis je crois que cette jeune fille à besoin de compagnie. Elle a l'air d'être seule.

Merci de me laisser à mes pensées.


Elle lui sourit enfin,se voulant encourageante puis se tourna vers la fenêtre pour se perdre à nouveau dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Myrdhin
Cousin
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 33
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 24 ans
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Jeu 10 Mai - 3:53

Killian souriait à Rowhana. Même quand elle prit la parole pour le remettre gentiment à sa place son sourire ne se fana pas. Elle était honnête avec lui au moins... Ainsi il y avait quelqu'un d'autre. Tant pis pour lui. Il trouvait Rowhana fort attirante, mais pas au point de s'acharner et de la mettre dans une situation délicate. Il avait au moins un peu de savoir vivre. Il acquiesça lentement. Etre ami avec elle... Il ne savait pas s'il en était capable. Il n'avait jamais été ami avec une demoiselle.

- "Pardonnez alors mon outrecuidance ma Dame. Votre amitié me sera un bien précieux."

Il sentit alors quelque chose le frôler... Ou plutôt quelqu'un. Une jeune fille, qui venait d'arriver. L'avait-elle fait exprès pour signaler au jeune homme sa présence, ou n'était-ce qu'un hasard et se faisait-il des illusions? Perplexe, il la suivit du regard, avant de revenir à Rowhana à qui ce petit échange n'avait pas échappé. Il s'inclina et se saisit de la main de la jeune femme pour un baise main.

- "Bien. Je ne saurais imposer plus lontemps ma présence. Mais vous avez l'air vous aussi d'être seule... j'espère juste que celui qui a la chance d'avoir votre coeur saura changer cela."

Il lâcha la main de Rowhana et se dirigea vers la nouvelle venue. Un dernier sourire avait accompagné son départ. Il avança et remarqua alors les beaux cheveux roux de la jeune fille, assez semblables à ceux de sa cousine. Elle semblait fragile, presque... éthérée. Elle était de dos et une sorte d'aura mystique la nimbait, la rendant... fascinante. Elle venait d'ouvrir la fenêtre et un léger éternuement se fit entendre. Ses voiles volaient derrière elle. Elle semblait se ficher complêtement du monde autour d'elle. Killian se glissa derrière elle et murmura :

- "Il serait dommage que ces noces soient synonyme de mal pour vous mademoiselle..."

Il était obligé de baisser la tête, la jeune fille étant bien plus petite que lui.

- "Je m'appelle Killian Myrdhin, je suis le cousin de Llewellyn."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanna Muirgheal
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 31
Famille : Muirghael
Âge du Personnage : 20
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Jeu 10 Mai - 4:25

[Hrp] La musique accompagnant le post : http://www.youtube.com/watch?v=TbehWp9jlYY&mode=related&search=
[Hrp]

Evanna entendit une voix masculine résonner derrière elle. La voix était assurée, pleine de confiance. Elle était jeune mais non dénuée d'une certaine maturité. Elle ferma les yeux et sourit. C'était le jeune homme qui s'approchait. Elle ferma la fenêtre qui lui faisait face. Son épaule était à nue, ce qui permettait à son interlocuteur de voir la mystérieuse tâche de naissance en forme de triskel qui maquillait sa peau. Elle aurait imaginé sa voix sans doute plus douce. Mais il était clair qu'une vie agitée était le résultat de cette voix voilée, presque enrouée. Elle l'imaginait cheveuchant, la sueur et le sang perlant sur sa peau. La bravoure visible sur son visage, partant en guerre pour la défense de sa nation. Elle sortit de ses pensées.

Elle se tourna lentement et offrit à sa vue son regard singulier. Le jeune homme était charmeur cela était certain. Charmeur et charmant. Elle pouvait lire l'intrigue dans ses yeux et en fut gênée. Elle baissa le regard et ses joues s'empourprèrent.
Sa voix résonnait comme la voix de la liberté. Il ne semblait avoir aucune entrave. Une plaine se dessina devant ses yeux. Un pur sang noir, la longue crinière fouettant l'air, ses lourds sabots martelant le champ verdoyant, soulevant le pollen des fleurs. Voilà ce qu'il était. L'étalon noir et libre légendaire dont sa mère narrait les explois lorsqu'elle était enfant. Elle se perdit dans le gris de ses yeux.

Puis, elle répondit enfin de sa voix claire et douce.


" Aucun mal à l'horizon,Messire, rassurez vous. Les épousailles sont rarement autant sujet à discussion cela dit et le seul mal que ce genre de mariage occasionent est celui de l'esprit confus au milieu de toutes ses discussions, ses idéaux qui s'affrontent et pourtant tentent de se mêler avec complexité.

Je me nomme Evanna Muirgheal, une simple invitée. Je ne connais ici que l'oncle du promis, Arzhel Myrdhin."
Elle réfléchit un instant et répéta en elle-même :"Le cousin du promis?Il est sans doute le fils de la soeur d'Azhel ou...son propre fils...Non cela ne se pouvait. Elle l'aurait su s'il avait eut un fils."Elle s'échappa une nouvelle fois de ses songes.

"Je suis enchantée de vous rencontrée.J'espère ne point vous avoir arracher à une discussion capitale. Vous sembliez en affaire avec cette damoiselle."

Evanna la regarda avec admiration.

"Elle est très belle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzhel Myrdhin
Oncle


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Jeu 10 Mai - 6:24

Une grande claque. Comme un lourd coup de poing dirigé directement vers le plexus solaire, ou le ventre. Du genre à couper le souffle instantanément. Si le nom d’Evanna Muirgheal n’inspira rien à l’esprit du vieux celte, le nom de Finneas Muirgheal lui remémora de vieux souvenirs enfouis. Une guerre, une récompense. Mais aussi une sorte d’amitié. Ou plutôt de respect. Une franche amitié n’était pas ce qui représentait les liens sociaux entre les deux hommes. Une compréhension matinée de respect, plutôt. Arzhel se souvint de la petite fille de Finneas. Une toute petite fillette aux yeux étranges et à la marque de naissance des plus annonciatrices. Une jeune fille devenue jeune femme ? Des années s’écoulant toutes plus rapidement les unes que les autres. Au sourire de la jeune femme il répondit par un salut du visage. Il lui parut étonnant qu’elle fût là pour cette cérémonie, mais après tout pourquoi pas ? Une union d’une telle ampleur se devait d’attirer des nobles de toutes les contrées, des plus connues aux inconnues.

Il remarqua ensuite les agissements de son fils. Il lui concédait un avantage certain, celui d’être plus volubile que lui. Un meilleur entraînement aux usages de cour supposa-t-il. Killian nageait en tous cas en eau douce et paisible. Tant mieux pour lui, d’une certaine manière. Ne pas avoir de père n’aura pas fait de lui un garçon renfermé sur lui même.
Arzhel se tourna vers le sieur Von Saahr.

« Permettez que j’aille m’entretenir avec votre fille, sire Von Saahr. »

Il s’extirpa de la présence du seigneur Von Saahr d’un signe de la tête. D’une allure qui ne voulait pas paraître trop empressée il s’avança vers Rowhana Von Saahr maintenant seule. Killian avait rejoint Evanna. Markus Von Saahr se situait lui aussi un moment seul. Il salua une nouvelle fois la demoiselle, l’œil devenu facétieux par le geste de salutation.

« Comment allez-vous Rowhana ? Votre visage, et en vous même ? »

Si sa voix se fit plus douce lorsqu’il lui parla, alors qu’il prononça son prénom il ne s’agit que d’un murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowhana Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 123
Famille : von Saahr
Âge du Personnage : 25
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Ven 11 Mai - 0:15

Rowhana regarda Killian s'éloigner et s'interesser à la demoiselle que l'on avait nommé Muirgheal. Les rumeurs qui couraient sur lui étaient donc vraies.Il aimait séduire et ne s'attardait pas sur une voie sans issue. Elle sourit, amusée par son comportement.


Elle se tourna vers la fenêtre.Le beau temps était revenu.La pluie ne battait plus la vitre. Elle se rememora son enfance bien plus heureuse que sa vie actuelle. Il fallait grandir, remplir des devoirs dont elle n'avait que faire. Souffrir pour devenir adulte,telle était la règle. Elle repensa à la scène entre son père et elle. Trop de mots échangés, trop de colère pour oublier.Comment avaient-ils pu en arriver là? Cela ne la surprenait pas outre mesure.Depuis longtemps l'orage grondait. Il lui avait imposé trop d'interdits alors qu'elle était déjà adolescente.On ne change pas un coeur qui a été aussi libre que le sien. Il lui demandait d'être le pantin façonné par des traditions qu'elles ne connaissaient pas.


Elle fut interrompue dans son introspection par une voix qu'elle connait trop bien pour ne pas la reconnaitre.Elle se tourna souriante et caressa sa lèvre fendue et répondit d'une voix tout aussi délicate et mesurée.


Le corps s'en remettra...pour le reste....l'avenir nous le dira.Mais ,il n'y a aucun interêt à parler de cela.

Dîtes moi...la demoiselle Muirghael semblait vous connaître.Une..ancienne amie?
lui demandat-elle détournant son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Myrdhin
Cousin
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 33
Famille : Myrdhin
Âge du Personnage : 24 ans
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Ven 11 Mai - 5:28

Apparemment, Evanna l’avait entendu approcher ou bien elle était remarquablement maîtresse d’elle-même, car pas un signe ne trahit sa surprise. Pas un sursaut, pas un mouvement de recul. Elle ne se retourna même pas, préférant d’abord fermer la fenêtre. Il pouvait ainsi la contempler tout à loisir. Il remarqua une tâche de naissance sur son épaule et retint un signe de surprise en y voyant là un triskel. Ca alors… La nature jouait de drôles de tours. A moins que ce ne soient les Dieux eux-même qui aient ainsi marqué la jeune femme… Killian était croyant et cette idée ne lui semblait pas incongrue du tout.

Elle consentit enfin à se retourner, avec une lenteur irréelle et le regard gris du jeune homme croisa le regard dépareillé d’Evanna. Un regard étrange, mais non exempt de beauté. Il y avait quelque chose de fascinant dans ce regard bleu et vert. C’était la première fois qu’il voyait cela. Peut-être que son regard était trop insistant… il n’aurait su le dire, mais la demoiselle en tout cas, baissa la tête et rougit. Finalement, elle fit entendre le doux son de sa voix et Killian sourit à ses paroles. Elle avait raison… Ce mariage suscitait bien des opinions passionnées et partagées.


- "Vous avez raison… Mais peut-être que ce mariage saura concilier les différences et aplatir les préjugés…"

Il n’y croyait pas vraiment. Le mépris entre chrétiens et celtes était trop ancré pour qu’un mariage change quelque chose. Pourtant… Il repensa à son père et au père de Rowhana. Comme quoi l’impossible pouvait se produire. Evanna continua alors, se présentant comme une simple invitée. Cependant, quand elle évoqua Arzhel, Killian cilla.

- "Vraiment ? Et comment le connaissez-vous ?"

Une petite voix perfide l’avait dissuadé de dire qu’il était son père pour le moment. Peut-être plus tard… Evanna s’avoua alors charmée de la rencontre et demanda si elle n’avait pas arraché Killian à une discussion importante. Son regard suivit celui d’Evanna alors qu’elle disait que Rowhana était très belle. Arzhel avait rejoint Rowhana, prenant ainsi la place de Killian. La vue de son père et de la jeune femme ensemble lui noua l’estomac, sans réellement savoir pourquoi.

- "Oui très belle. Et inaccessible."

Il se tourna vers Evanna, chassant l’image de ces deux-là ensemble de son esprit.

- "Mais vous n’avez pas grand chose à lui envier, bien que votre beauté soit différente. Ne vous inquiétez pas, notre conversation était terminée et la votre m’a l’air tout aussi, si ce n’est plus agréable."

Il sourit à nouveau à Evanna. Le moins qu’on puisse dire, c’était que Killian savait retomber sur ses pattes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Änschenn Von Saahr
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 49
Famille : Von Saahr
Âge du Personnage : 13
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Ven 11 Mai - 10:48

Änschenn avait passé quelques heures en compagnie de Renaud et commençait à se lasser. Elle s'amusait bien, elle pouvait l'avouer, mais une autre activité pourrait bien l'intéresser. Elle courut donc dans les couloirs, faisant résonner ses petits souliers sur le carrelage marbré du sol.
Passant rapidement devant tous les domestiques qui la regardaient avec étonnement, elle courait en direction de la salle où se tenaient tous les invités.
Ses longs cheveux flottants derrière elle, elle s'arrêta devant la porte, essoufflée, les mains posées sur ses genoux pour reprendre sa respiration. Le domestique qu'elle n'avait pas aperçu la regarda, et lui dit d'une voix neutre:

Mademoiselle ? Que vous arrive-t-il donc ?

Änschenn vira au rouge pivoine. Une personne... Un homme lui adressait la parole ! Elle se trouvait toujours désemparée dans ces moments-là. Que répondre ? Que dire ? Se taire ? Le regarder ? La fillette se renferma, baissant la tête, unissant ses petites mains et les resserant, remontant les épaules. Ses joues toujours de la couleur des coquelicots, elle détourna la tête et répondit d'une voix presque inaudible.

Je...Je...Rien...Puis-je entrer...? S'il-vous-plaît...?

Le domestique sourit de son attitude et lui ouvrit la porte gentilment. La fillette passa la tête, regarda aux alentours pour repérer les personnes connues, puis entra.
Elle avait aperçu Rowhana qui semblait blessée. Elle préféra ne pas aller la voir, puisqu'elle était en compagnie du Sieur Myrdhin et n'osait pas s'aventurer près d'eux.
Elle promena son regard sur les côtés, Killian avait trouvé une nouvelle compagnie, qu'Änschenn trouva très belle. Presque féérique...Elle ouvrit des yeux ronds, la bouche bée, puis secouant la tête, se ravisa et courut près de son père qu'elle avait entraperçu en entrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanna Muirgheal
Invité(e)
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 31
Famille : Muirghael
Âge du Personnage : 20
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   Dim 13 Mai - 1:17

http://www.youtube.com/watch?v=Iy7KeT0DNd0&mode=related&search=


Evanna regarda le jeune homme sans ne laiser transparaitre aucune émotion. Elle avait sentit l'amertume faussement dissimulée dans sa voix. Il connaissait Arzhel, quoi de plus normal, ce qui demeurait un mystère c'est la raison pour laquelle derrière la foix de Killian se cachait une certaine acidité.

Elle engagea son regard dans le gris métal du jeune celte. Un petit garçon lui apparu. Il était seul. Il ne jouait pas. La colère déformait son visage et se lisait dans ses yeux. Des larmes roulaient sur ses joues d'enfants. Elle se tira de ses pensées et baissa la tête...


Quel était la cause de tant de douleur? Qu'était Arzhel pour lui? Le celte semblait porter en lui un lourd passé, chargé de secrets, de souffrances et de querelles.

Lorsqu'elle releva la tête, bien que son sourire était moins franc et son regard ému, elle se voulait naturelle et inchangée...ou presque. Elle répondit d'une voix paisible et claire.


J'espère comme vous que ce mariage saura appaiser les esprits trop belliqueux et qu'il sera symbole de paix...j'espère également qu'il ne sera pas l'annoncement de la fin de notre peuple.

Elle marqua une pause.

Je connais Arzhel...du moins l'ai-je connu durant mon enfance. Il était un des hommes de mon défunt père, ils avaient nouer une certaine amitié. Le sourire semble lui être revenu. Il a l'air d'apprécier cette jeune femme.

La distance qu'il y avait entre les deux hommes, cette femme en était-elle la cause?Non...elle le savait, sinon pourquoi cet enfant solitaire au regard triste.

Et vous?Vous le connaissez, c'est votre oncle c'est cela?

Elle observa la réaction que sa question avait provoqué puis sur un ton plus léger. Elle lui offrit un tendre sourire et ajouta :

Et...en quoi nos deux beautés sont-elles différentes?

Son regard pétillait de malice, attendant une réponse franche du Myrdhin.
Puis,une petite fille entra dans la pièce. Elle avait la beauté de l'enfance bien qu'une chose était certaine. Elle serait belle femme. Elle lui sourit et porta à nouveau son regard sur Killian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scène III - Les Invités   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scène III - Les Invités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lorsque vous avez des invités
» Enfant excité avec les invités
» Bonjour Invité !
» Alphas: vente jeu des invités + jeu de cartes des Alphas
» Chers invités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hymen Avorté :: La Scène :: Acte I-
Sauter vers: