Le Mariage aura-t-il lieu ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Silke Reinhart [Tante de la promise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silke Reinhart
Tante
avatar

Nombre de messages : 10
Famille : Reinhart
Âge du Personnage : 36 ans
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Silke Reinhart [Tante de la promise]   Mer 20 Déc - 11:36

Nom : Reinhart
Prénom : Silke Mary Cathy
Age: 36 ans
Rôle: Belle sœur de Lucius et Sophie Reinhart, tante de la mariée, et mère de deux jumeaux.
Métier : Aucun à proprement parler, elle remplit ses devoirs de femme en tant qu’épouse et mère.

Description physique :
Lorsque l’on voit Silke, on peine à croire qu’elle est âgée de 36 ans, faisant en réalité bien moins. Cette femme n’est pas très grande, mesurant dans les environs d’un mètre soixante et est mince, voire fragile. Belle, elle a un visage ovale parfait avec teint de porcelaine lisse et sans la moindre ride, le moindre grain de beauté. Aucun signe de l’âge ne commence à apparaître sur son visage. Elle a de grands yeux en amande, de couleur sombre avec de longs cils qui ne font qu’accentuer son regard. Son nez est fin et légèrement pointu et ses lèvres roses saumon qui s’étirent peu pour former un sourire. Cependant on peut lire comme une lueur de tristesse dans ses yeux.
Silke a également de longs cheveux blond pâle et bouclés, qu’elle aime à coiffer de manière à laisser sa nuque et son cou dégagés. Par sa coiffure et ses goûts vestimentaires et donc son apparence générale on se rendra compte aisément que Silke est assez coquette, et il dégage d’elle beaucoup de grâce. Elle ne dégage pas un air hautain mais plutôt un air doux et calme, avec une pointe de mélancolie.

Description psychologique publique :
Les gens de bonne famille vous le diront, Silke est l’épouse parfaite, lorsque l’on est aristocrate. Si, par sa beauté, elle dégage beaucoup de douceur, il n’en va pas moins de son caractère. Toujours polie, elle sait se montrer aimable, calme, gentille et intéressée. Bien évidemment, tout ne lui plaît pas, mais quand bien même, si on lui parle d’un sujet qui ne l’intéresse pas à la base elle écoutera et ira même jusqu’à poser des questions, pour ne pas vexer son interlocuteur. On voit alors qu’elle a ingurgité avec consentement les valeurs que doit avoir une femme de bonne famille.
Cependant Silke est assez stricte et rude, et, bien qu’aimante vis-à-vis de ses deux enfants et de son mari, elle a du mal à accepter le moindre écart vis-à-vis du comportement et de la tenue, mais elle n’en reste pas moins douce vis-à-vis d’eux. Enfin, c’est quelqu’un d’assez fière malgré tout. Une dernière chose à savoir est qu’elle apprécie sa belle famille et qu’elle est en assez bons thermes avec.


Passé :

Silke est la fille cadette de l’un des seigneurs voisins des Reinhart, le Seigneur Melsfield. Depuis son plus jeune âge, on lui apprit à être quelqu’un qui excellerait dans son devoir d’épouse. On lui aura également donné une instruction, ce qui fait que Silke apprit à lire et à écrire. Elle se fera donc remarquer lors de réceptions par sa beauté angélique, sa douceur, son intelligence et son sens de la répartie.
Ce fut une véritable fierté pour la famille qui par la même occasion se faisait bien voir des seigneurs voisins, comme les Reinhart par exemple. Mais aucune rivalité ne s’installa entre les deux familles, car les Melsfield étaient loin d’avoir la même notoriété que leur voisin, ni les mêmes moyens financiers d’ailleurs. Mais ils s’entendaient, et Silke par son caractère et ce qu’elle dégageait, plût au nouveau patriarche Reinhart, qui vit là une nouvelle occasion de s’allier à l’un des seigneurs et gagner en puissance. Les Melsfield, eux, avaient également beaucoup à gagner et donnèrent donc Silke en mariage à l’un des frères de Lucius. Silke avait alors à peine 16 ans.

C’était un peu à contrecoeur que Silke avait accepté de se marier, se trouvant, contrairement à ce que tout le monde lui disait, trop jeune. Cependant, pour le bien de sa famille, elle avait pensé que ce mariage serait une bonne chose. Son amertume passa vite, lorsqu’elle vit la demeure dans laquelle elle et son mari vivraient. Un beau domaine, qui était au goût de la femme coquette qu’elle était. Même si elle dût faire des efforts aux débuts, elle trouva de l’intérêt à son mari, celui-ci étant quelqu’un d’intelligent et raffiné, et s’entend bien avec, même si cela peut paraître assez relatif puisque le nombre de personnes que Silke n’aime pas se compte sur les doigts de la main. Pour autant lorsqu’on lui pose la question, la jeune femme répond qu’elle aime son mari. A l’âge de 17 ans, Silke fut enceinte de son premir enfant, il s’avérera neuf mois plus tard qu’il s’agissait en fait de deux jumeaux, une fille et un garçon. Silke prit alors à cœur et avec beaucoup de plaisir son rôle de mère, voulant faire en sorte que tous deux soient intelligents et très raffinés, et que leur beauté suscite l’envie, l’admiration et la jalousie. Comme on pouvait s’y attendre, la fille plus que le fils, s’est prise à ce petit jeu là, mais, quoi que fasse son fils, Silke avait tout simplement exigé qu’il soit bien éduqué et qu’il présente bien. La jeune fille, elle, était de toute manière destinée au mariage ou au couvent, alors elle fut élevée dans la même lignée que sa mère.
A ce jour les deux enfants de Silke vont vers leur dix neubième anniversaire, et les deux parents cherchent à les marier, le mari ayant fait grâce à son épouse de ne pas marier ses enfants trop jeunes.

Position publique quant au mariage:
Elle n'est ni pour ni contre, pensant qu'elle n'a pas à donner son avis là dessus. Ce mariage est avant tout pour elle une occasion de voir les membres de sa belle famille ainsi que les Myrdhin, et pourquoi pas de trouver un bon parti à ses enfants. Cependant, ce mariage lui rappelle également le sien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Silke Reinhart [Tante de la promise]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tante Fine de Fécamp
» St-Romain - Briard et Hoisey : Les contes à ma tante
» Galettes à la melasse de Tante Madeleine - Zezet
» Décès de la tante d'Aich20
» La Tante Julia et le scribouillard - de Mario Vargas Llosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hymen Avorté :: Hors Role Play :: Distribution des Rôles-
Sauter vers: