Le Mariage aura-t-il lieu ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Fiche publique] Anja Reinhart {soeur de la promise}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anja Reinhart
Soeur
avatar

Nombre de messages : 77
Famille : Reinhart
Âge du Personnage : 16 ans
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: [Fiche publique] Anja Reinhart {soeur de la promise}   Ven 19 Jan - 14:38

Nom : Reinhart

Prénom : Anja, Loreleï

Âge : 16 ans

Rôle : sœur de la promise

Métier : aucun, fille à marier, bientôt.

Description Physique : Savez-vous ce que signifie Anja ? C’est simple et cela tient en un mot : grâce. Et jamais jeune fille ne porta aussi bien son prénom que la demoiselle Reinhart.
Bébé, elle était déjà adorable et en grandissant, elle ne cessa de gagner en beauté et en délicatesse. Il est des jeunes filles qui passent l’adolescence difficilement, tant cette période est ingrate pour leur physique. Anja a 16 ans et jamais les ravages de l’adolescence ne l’atteignirent. Quand elle devint femme, ses hanches s’arrondirent doucement, tandis que sa poitrine s’amplifiait. D’enfant frêle et androgyne, elle devint une jeune fille au corps mince et souple, aux jolies rondeurs féminines. Anja possède une silhouette assez menue et il se dégage d’elle un sentiment de fragilité troublant. De taille moyenne, elle est un peu plus grande que sa sœur de quelques centimètres. En fait, elle mesure 1m58 pour 44 kilos. Un poids invariable, même si Anja n’est pas du genre à se priver.
La jeune fille a un visage fin et encore enfantin qui contraste avec son corps de femme et lui donne un charme certain. Ses traits sont délicats et nobles, sa peau claire, sans être trop pâle, du au fait qu’elle n’écoute pas ce qu’on lui dit et que le grand air ne lui fait pas peur, et son menton volontaire. Une petite bouche en cœur laisse facilement entrevoir un joli sourire plein de fossettes, tout à fait charmant. De grands yeux bleus-verts éclairent son visage d’ange tandis qu’une cascade de cheveux blonds comme des épis de blé mûrs, l’encadre à la perfection et descendent en lourdes boucles jusqu’au milieu de son dos. Son visage peut être tour à tour rieur ou mélancolique, lointain et inaccessible comme désespérément enfantin.

Description Psychologique Publique : Aussi angélique que fut son apparence, Anja a du caractère et cela ne fut pas toujours heureux pour elle. La jeune fille est têtue comme une mule, obstinée et déterminée. Elle est capable de vous lasser et de vous avoir à l’usure si elle le désire. Véritable peste quand elle s’y met, cela reste heureusement assez rare. Plus jeune, elle n’était pas la dernière à chercher des noises à ses sœurs et cela lui a valu bon nombre de corrections. Mais qu’importe… Anja est authentique et ne s’en cache pas. Loin des préoccupations des jeunes filles de bonne famille, elle aime le grand air, monter à cheval et se désintéresse totalement des travaux de coutures ou autres tâches domestiques assommantes.
Vive et enjouée, c’est un véritable feu follet, qui semble toujours de bonne humeur et dont le rire est contagieux. Il est facile de voir en cette ravissante petite poupée une jeune fille superficielle. Cela arrange Anja car les apparences sont trompeuses…
Enfin, il est utile de préciser qu’elle adore sa famille et surtout ses sœurs.

Passé : Anja vit le jour par une belle matinée de printemps. Troisième fille des Reinhart, elle vit le jour quelques mois après la mort de la vraie Roschen. Sophie, leur mère, avait reporté tout son amour sur la deuxième fille et c’est cela qui permit sans doute à la Dame Reinhart de mener à terme sa grossesse. Et encore une fille. Pas de chance, mais cela n’était rien. Lucius et Sophie entourèrent d’amour cette belle enfant comme ils l’avaient fait avec Röschen et Katrin, devenue la nouvelle Röschen.

Et ainsi, la petite fille grandit dans l’amour, tandis que la fratrie s’agrandissait. Elle reçut une éducation en tout point parfaite, mais Anja faisait le désespoir de ses précepteurs. Oh, elle était loin d’être stupide, mais ces leçons l’ennuyaient au plus haut point et elle préférait de beaucoup rêvasser et regarder les oiseaux par la fenêtre. Incorrigible, elle aimait mettre au point des cours pendables au détriment des serviteurs. Sa frimousse espiègle lui valait la chance de ne pas se faire haïr pour ses blagues, mais son père et sa mère se montraient bien plus sévères. Et malgré les punitions, privations et corrections, elle restait fidèle à elle-même. Heureusement qu’il y avait Röschen pour satisfaire l’égo parental…

Néanmoins, les leçons portaient quand même un peu et en société, la jeune fille se montrait charmante et polie, presque soumise. Presque, parce qu’il ne fallait pas la lancer sur un sujet qu’elle aimait au risque de la voir s’enflammer et dire ce qu’elle pensait. En fait, il valait mieux qu’elle garde bouche close, cela convenait à ses parents. Et ainsi, Anja apprit à se tenir à peu près tranquille et à jouer les ravissantes idiotes à la conversation légère.

L’année de ses 14 ans vint chambouler son petit univers. Elle était femme depuis quelques mois et avait vu son corps changer. Les regards des hommes avaient suivi la métamorphose bien sûr. De même, elle qui avait toujours gardé ses distances avec la gent masculine vit son principe mis à mal devant les beaux yeux de son cousin, Renaud. De trois ans plus âgé qu’elle, il était beau, fin et cultivé et il conquit le cœur nouvellement ouvert rapidement. De son côté, la demoiselle était loin d’être un laideron et laissa à Renaud la chance de découvrir une demoiselle intéressante et intelligente. De la complicité, naquit un amour d’adolescent qui se consuma aussi vite qu’il était né. Ce fut Renaud qui y mit un terme, quand un baiser moins chaste que d’autres fut échangé. Ils étaient cousins… Mais la jeune fille ne comprit pas tout de suite ce rejet et blessée, elle se referma. Mais, le temps aidant et la blessure se refermant, elle comprit qu’il devait en être ainsi. Ils firent comme si de rien n’était et depuis, leur rencontre sont teintées de tendresse, de complicité, de non dits et de rancœur quelques fois… Rien de plus. Même si le cœur d’Anja se met à battre toujours un peu plus vite à la vue de son beau cousin.

Personne ne fut jamais au courant de cet épisode. Du moins, pas du fait d’Anja. Peut-être que Renaud en parla à Darion, mais la jeune Reinhart ne le sut jamais. Et deux années mornes et ennuyeuses passèrent ainsi, même si Anja donnait formidablement bien le change. Et puis un jour, elle apprit le mariage arrangé de sa sœur et prit brutalement conscience que son tour risquait de venir plus rapidement qu’elle ne le pensais. Libre et indépendante comme elle l’était, elle se voyait mal en épouse docile un jour. Et elle ne rêvait sûrement pas de rentrer dans les ordres, étant bien trop indisciplinée pour cela. Et puis… Elle avait goûté aux baisers et avait senti son corps s’émouvoir sous les sages caresses de son cousin. Et pour rien au monde, elle n’aurait voulu renoncer à ce plaisir là.

Aussi ce mariage est-il l’occasion de rencontrer du beau monde et qui sait ? de faire une rencontre intéressante et profitable pour elle.


Position publique quant au mariage : Apparemment, Anja est ravie pour son aînée et son éternelle joie de vivre et ses éclats de rire n’ont pas changé depuis qu’elle le sait. Bien sur, elle est un peu triste en pensant que sa sœur va devoir vivre loin d’elle. Mais ce sera aussi son cas un jour ou l’autre, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Fiche publique] Anja Reinhart {soeur de la promise}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procureur de la république
» Voilà un gars dont ses descendants vont rigoler pour faire sa fiche généalogique
» quel cadeau pour ma soeur?
» Amélioration de la saisie (fiche individu)
» PUBLIQUE OU PARAPUBLIQUE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hymen Avorté :: Hors Role Play :: Distribution des Rôles-
Sauter vers: